Capture d’écran Twitter

Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux spécial #Hanouna2022

La folle rumeur n'en finit pas d'agiter la Toile.

Mardi 11 février, une folle rumeur a commencé à agiter la Toile. Cyril Hanouna envisagerait de se présenter à la prochaine élection présidentielle en 2022.

Sachez qu’elle a depuis été démentie par l'intéressé en personne. D’abord au micro de CNews : "Je n’ai aucune intention, ni prétention là-dessus", a expliqué l’animateur star de C8.

Publicité

Puis, quelques heures plus tard, dans son émission phare Touche pas à mon poste (TPMP), qui réunit chaque soir un million de téléspectateurs en moyenne : "Moi, j’ai plus envie de faire dans l’associatif que de me présenter à l’élection présidentielle."

Tout avait commencé quelques heures plus tôt, après la publication d’un article de BFM TV qui assurait que l’exécutif craignait la candidature de l’animateur de télé plus qu’aucune autre.

Depuis, Twitter n’a que ça à la bouche. Le hashtag #Hanouna2022 était encore en trending topic ce mercredi après-midi, malgré les démentis.

Publicité

Évidemment, le présentateur de télévision de C8 n’a pas que des amis. Son omniprésence sur la chaîne C8 dérange certains internautes qui n’ont pas manqué de trouver au moins un point positif à sa potentielle candidature.

Publicité

Un scénario pas si fou

D’autres se sont amusés à imaginer son discours en reprenant ses expressions phares.

Publicité

Reprenant les codes de l’émission où les chroniqueurs sont invités à donner leur avis avec des pancartes, des twittos ont partagé des photos d’une Assemblée nationale made in TPMP.

Ils étaient nombreux à l’imaginer en situation, allant à la rencontre de ses homologues.

L'animateur étant connu pour mettre en scène des happenings croquignolesques, d’autres internautes ont imaginé quelles pourraient être ses réactions en situation de crise.

"Présidentielle 2022 : la Macronie craint une candidature à la Coluche", titrait le papier de BFM TV à l’origine de toute cette histoire. Ce parallèle avec feu l’humoriste et comédien cher au cœur des Français a fait l’objet de nombreux messages.

Enfin, malgré les 6 millions de personnes qui suivent Cyril Hanouna sur Twitter, on a repéré très peu de messages de soutien.

Ce que révèle cette folle histoire, c’est surtout que le gouvernement craint la candidature d’un outsider. Donald Trump aux États-Unis, Volodymyr Zelensky en Ukraine… Les exemples n’ont pas manqué ces dernières années, faisant de ce scénario un peu fou une vraie possibilité.

Par Clothilde Bru, publié le 12/02/2020