AccueilSociété

Le grand n’importe quoi des réseaux sociaux spécial défi de Macron à McFly et Carlito

Publié le

par Clothilde Bru

© Youtube Mcfly et Carlito

"Macron il donne pas de nouvelles pour le couvre-feu mais il lance un défi à McFly et Carlito j’ai envie de tout casser."

Vendredi dernier, c’est un McFly et un Carlito un poil plus excités que d’habitude qui ont pris la parole dans une vidéo diffusée en dehors de leur créneau habituel du dimanche soir.

Et pour cause, comme son titre l’indiquait ("Le PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE nous lance un défi. Voilà. Dinguerie ? Oui."), les deux youtubeurs révélaient avoir été contactés par Emmanuel Macron pour réaliser une vidéo autour des gestes barrières.

"Je vous lance un défi : faites une vidéo pour réexpliquer ces gestes, l’importance de les respecter, de ne pas nous rassembler, de ne prendre aucun risque, de ne pas avoir de grands regroupements, faire au maximum le télétravail…", lançait Emmanuel Macron dans une vidéo adressée aux deux trublions d’Internet.

Si les youtubeurs aux quelque 6,3 millions d’abonnés parviennent à comptabiliser 10 millions de vues sous cette vidéo de prévention, Emmanuel Macron s’engage à les laisser tourner une vidéo à l’Élysée.

C’était sans compter l’ajout de leur petite touche personnelle. Le duo est parvenu à obtenir du président qu’il participe à un concours d’anecdotes, un de leurs formats cultes, qui consiste à partager des histoires personnelles, puis de voter pour savoir si elles sont vraies ou fausses.

Dimanche 21 février à 10 heures, McFly et Carlito ont donc posté sur leur chaîne YouTube le clip "Je me souviens", une chanson pour rappeler l’importance des gestes barrières. En 24 heures, elle a atteint plus de la moitié de l’objectif fixé par le président et suscité énormément de commentaires sur les réseaux sociaux.

Les deux youtubeurs s’étaient attendus aux critiques. C’était d’ailleurs tout le but de la vidéo postée quelques jours avant, que de tenter d’allumer un pare-feu. Mission impossible. Certains twittos ont regretté que les youtubeurs participent à rendre le président "cool", d’autres s’en sont pris à Emmanuel Macron.

Mais il y a aussi bien évidemment eu une tonne de commentaires pour les défendre. À noter également les nombreux messages d’impatience en attendant LA vidéo featuring.

À voir aussi sur news :