AccueilSociété

Le grand n’importe quoi des réseaux sociaux, spécial bac de philo

Publié le

par Clothilde Bru

© Twitter

"Je ne m’attendais à rien, mais je suis quand même déçu."

Ce jeudi 17 juin, quelque 525 000 élèves de terminale se sont officiellement lancés dans les épreuves du baccalauréat 2021. Comme chaque année, et malgré les chamboulements liés au Covid, c’est la philosophie qui a ouvert le bal ce matin. À noter que c’est une des seules épreuves finales qui a été maintenue.

Afin de bien se préparer à ce devoir sur table, la professeure Marianne Chaillan nous confiait la semaine dernière ses meilleures tricks pour réussir la dissertation ou le commentaire de texte en toutes circonstances.

Inconscient, violence, avenir… sont autant de sujets sur lesquels ont dû plancher les élèves de terminale.

Entre soulagement et résignation certains d’entre eux ont, comme chaque année, commenté avec humour ce premier jour d’épreuves sur Twitter. 

Il y a les déçus :

Les soulagés :

@wshhcmathiss

Serait temps d’aller réviser #bac #humour #pourtoii

♬ son original - WshhcMathiss

Et ceux pour qui cette épreuve du baccalauréat n’était pas vraiment la priorité :

À noter que suite au tollé suscité par le maintien de cette épreuve, Jean-Michel Blanquer a annoncé, début mai, que les élèves de terminale pourraient "choisir la meilleure des deux notes" entre celle de cette épreuve sur table et leur moyenne sur l’année en contrôle continu.

À voir aussi sur news :