AccueilSociété

Le gouvernement travaille à "des réouvertures progressives", affirme Olivier Véran

Publié le

par Astrid Van Laer

Olivier Veran © Eliot Blondet/ABACAPRESS.COM

"Nous avons des raisons d’espérer", a assuré le ministre, se refusant à donner des précisions temporelles.

Au lendemain de la conférence de presse tenue par Jean Castex pour annoncer les nouvelles mesures mises en place par son gouvernement, le ministre de la Santé et des Solidarités était invité sur BFMTV. Il s’est notamment exprimé au sujet de la réouverture des restaurants et des bars mais aussi sur le passeport vaccinal.

"Rouvrir des bars ou des restaurants au moment où nous disons aux Français que nous devons confiner des départements entiers le week-end ne me paraît pas raisonnable, ni adapté", a-t-il dit d’emblée, avant d’ajouter : "Nous rouvrirons les restaurants le midi, ou les terrasses, dès que nous le pourrons. Mais aujourd’hui, ce n’est pas la situation."

Se voulant toutefois rassurant, Olivier Véran a poursuivi en complétant son propos :
"Et puis dans 4 à 6 semaines, il y a le printemps. L’année dernière, nous avons vécu le printemps, et en France, en Europe et dans tous les pays qui correspondent à notre zone géographique, on a vu qu’il y avait une baisse de la circulation du virus. Donc nous avons des raisons d’espérer, nous ne faisons pas de prédictions, mais nous donnons aussi des perspectives aux Français."

Un passeport vaccinal européen ? "Pourquoi pas"

Et de s’empresser d’ajouter : "entendez le message qui est aussi derrière, ça veut dire que pendant 4 à 6 semaines, il n’y a pas de retour à la vie normale." "Nous travaillons à des réouvertures progressives", a-t-il en outre déclaré, précisant : "Nous disposons de protocoles sanitaires adaptés pour tous les types d’établissements qui reçoivent du public. Et qu’ensuite par degré de risque décroissant de contamination, nous procéderons à des réouvertures."

Indiquant "souhaiter vivement" pouvoir rouvrir ces lieux convoités avant l’été, il s’est refusé à fixer une date précise : "je ne vais pas vous donner ici ni date, ni la nature des lieux parce que ce ne serait pas responsable à l’heure où la situation épidémique ne prête pas à envisager des réouvertures."

Le ministre de la Santé s’est également exprimé au sujet du très controversé passeport sanitaire, au sujet duquel il a déclaré : "En France, on est un pays égalitaire, égalitariste. C’est pas un pays dans lequel on va dire 'si tu es vacciné, tu peux rentrer là, si tu l’es pas, tu peux pas rentrer là'". En ajoutant toutefois :

"En revanche, qu’on ait une réflexion sur des indicateurs sanitaires collectifs qui nous permettent d’envisager la réouverture de certains établissements tels que les restaurants, cinémas… Ça, oui. Et en revanche, qu’on puisse avoir un certificat de vaccination pour pouvoir voyager au sein de l’Union européenne, pourquoi pas."

À voir aussi sur news :