Le gilet jaune Éric Drouet appelle à "rentrer" dans l’Élysée samedi

Selon son scénario, la manifestation de samedi doit aboutir à un ralliement des forces de l’ordre aux gilets jaunes.

Rentrer dans l’Élysée lors de la quatrième manifestation des gilets jaunes, samedi. C’est l’objectif de l’une des figures du mouvement, Éric Drouet, selon ses déclarations de jeudi soir sur le plateau de BFM TV.

Invité avec d’autres gilets jaunes à débattre face aux ministres Marlène Schiappa et François de Rugy, le chauffeur routier a expliqué vouloir investir le palais présidentiel. Un échange surréaliste capté en direct sur la chaîne privée :

"Ça ressemble à quoi ? À un putsch, ce que vous voulez faire ?", a demandé Bruce Toussaint, après avoir cité le contenu de l’un de ses appels sur Facebook.

"Tous les gens veulent aller là-haut, c’est le symbole de ce gouvernement", a d’abord répondu le gilet jaune. "Vous arrivez devant l’Élysée, et vous faites quoi ?", relance le journaliste. Réponse : "Eh bien, on rentre dedans […] Les gens veulent y aller pour être écoutés."

"L’aboutissement final"

Dans un live posté sur Facebook le 3 décembre, l'organisateur du blocage du 17 novembre avait déjà fait part de ses intentions. "Samedi prochain, c’est fini. Samedi prochain, ce sera l’aboutissement final. Samedi, c’est nous qui aurons la mainmise sur tout ça, c’est nous allons décider de ce qui se passera."

Des déclarations repérées par le journaliste Vincent Glad, observateur du mouvement sur les réseaux sociaux.

Selon son scénario, la manifestation de samedi doit aboutir à un ralliement des forces de l’ordre aux gilets jaunes. "Les forces de l’ordre finiront par se joindre à nous. Samedi, on va être à très peu à ce que les CRS rendent les casques et arrêtent [sic]", a aussi expliqué Éric Drouet lors de cet appel.

Critiqué sur les réseaux sociaux depuis son intervention sur BFM TV, l’ex-porte-parole des gilets jaunes a depuis posté un sondage en ligne sur sa page Facebook. "Vous trouvez que j’ai été trop trash en disant qu’on irais à l’Élysée [sic]", demande-t-il à sa communauté. Réponse (massive) : oui, il faut marcher sur l’Élysée.

Par Axel Roux, publié le 06/12/2018