AccueilSociété

Le bilan du séisme en Afghanistan s’élève à au moins 920 morts

Publié le

par Eve Chenu

Dans la nuit de mardi à mercredi, le pays a été touché par un puissant séisme de magnitude 5,9.

Le bilan du séisme en Afghanistan s’élève à au moins 920 morts

© Reuters

Le bilan du puissant séisme qui a frappé le sud-est de l’Afghanistan dans la nuit de mardi à mercredi s’élève désormais à au moins 920 morts, a annoncé le gouvernement. "Jusqu’ici, selon les informations dont nous disposons, au moins 920 personnes ont été tuées et 600 blessées", a déclaré en conférence de presse le ministre adjoint des Catastrophes naturelles, Sharafuddin Muslim.

Le précédent bilan dénombrait 255 victimes. "Le nombre de victimes du tremblement de terre jusqu’ici dans les provinces de Paktika et Khost atteint les 255 morts et 500 blessés", déclarait sur Twitter un porte-parole du gouvernement, Mohammad Naeem.

Chargement du twitt...

"De nombreuses maisons ont été endommagées et les gens sont piégés à l’intérieur", a indiqué à l’AFP le porte-parole adjoint du gouvernement, Bilal Karimi. "Nous appelons les agences d’aide à apporter une aide immédiate aux victimes du tremblement de terre afin d’éviter une catastrophe humanitaire", avait-il auparavant tweeté.

Chargement du twitt...

Le séisme, de magnitude 5,9, est survenu à une profondeur de 10 km vers 1 h 30 mercredi, tout près de la frontière avec le Pakistan, selon l’Institut sismologique américain (USGS). Une deuxième secousse de magnitude 4,5 a frappé quasiment au même endroit à la même heure, selon l’USGS.

Selon Yaqub Manzor, un chef tribal de Paktika, de nombreux blessés étaient originaires du district de Giyan, dans la province, et ont été transportés à l’hôpital par des ambulances et des hélicoptères. "Les marchés locaux sont fermés et les gens se sont précipités (pour aider) dans les zones affectées", a-t-il déclaré à l’AFP par téléphone.

Des photos postées sur les réseaux sociaux montrent des maisons effondrées dans les rues d’un village de cette région rurale pauvre et difficile d’accès.

Chargement du twitt...

Limités depuis longtemps en nombre et en capacité, les services de secours sont inadaptés en Afghanistan pour faire face seuls à une catastrophe naturelle majeure.

Le Premier ministre pakistanais, Shehbaz Sharif, s’est dit "profondément peiné" par ce drame et a indiqué que les autorités pakistanaises travaillaient à apporter leur soutien à leurs homologues afghanes. "L’Union européenne suit la situation […], et se tient prête à coordonner et fournir une aide d’urgence", a également tweeté son envoyé spécial en Afghanistan, Tomas Niklasson.

Chargement du twitt...

L’ONU a également indiqué étudier les besoins en aide.

Konbini news avec AFP

Article écrit le 22 juin 2022 à 10 h 44, mis à jour le 22 juin 2022 à 11 h 20

À voir aussi sur news :