AccueilSociété

La menace terroriste serait "très sérieuse" et "imminente" contre l’aéroport de Kaboul

Publié le

par mguillot

© DONALD R. ALLEN / US AIR FORCE / AFP

Tandis que des milliers d’Afghans sont en attente à l’aéroport, la menace d’attaque reste permanente.

Le secrétaire d’État britannique chargé des forces armées James Heappey a indiqué jeudi matin que la menace terroriste qui a poussé Londres à déconseiller dans la nuit à ses ressortissants de rejoindre l’aéroport de Kaboul était "très sérieuse" et "imminente".

"Les informations recueillies au cours de la semaine sont de plus en plus sérieuses: elles font état d’une menace imminente et grave pour la vie", a indiqué M. Heappey sur Times Radio, "il s’agit d’une menace très sérieuse, très imminente".

Le Royaume-Uni a déconseillé tard mercredi soir à ses ressortissants de se rendre à l’aéroport de Kaboul pour y être évacués d’Afghanistan, les mettant en garde contre des risques élevés d'"attaque terroriste".

"Ne vous rendez pas à l’aéroport international Hamid Karzai de Kaboul", a écrit le ministère des Affaires étrangères et du Commonwealth sur son site internet.

"Il y a une menace élevée et permanente d’attaque terroriste", soulignait le ministère, alors que des milliers d’Afghans sont toujours massés aux portes du site de l’aéroport dans l’espoir de fuir le pays tombé aux mains des talibans.

"Je conseille (aux ressortissants britanniques) de suivre les instructions du ministère des Affaires étrangères et de se mettre à l’abri", a ajouté jeudi matin James Heappey. "Et s’ils venaient à rentrer au Royaume-Uni, je crains qu’ils ne deviennent une cible".

Le secrétaire d’État britannique a expliqué ne pas pouvoir "donner de détails sur la menace exacte", mais a assuré que les gouvernements américain et australien disposaient eux aussi "de renseignements très crédibles" au sujet d’une "attaque mortelle très imminente".

Selon les derniers chiffres publiés par le ministère de la Défense mercredi soir, le Royaume-Uni a désormais évacué 11 474 personnes d’Afghanistan depuis le 13 août, dont 6 946 Afghans.

Konbini news avec AFP

À voir aussi sur news :