La Jeune Fille au tympan percé de Banksy porte désormais un masque de protection

La fresque de Banksy a été repeinte de manière à la mettre au goût du jour, par temps de pandémie mondiale.

Le Covid-19 et la peur qui l'accompagne sont absolument partout : dans nos rues, dans nos hôpitaux, dans les médias... mais aussi dans l'art. Une fresque de Banksy – que le street artiste avait réalisée en octobre 2014 dans le quartier de Barton Hill à Bristol – a été modifiée par un tiers, puis vandalisée 48 heures plus tard avec l'inscription suivante : "Bristol City Council branleurs". Cette réactualisation ne semble pas être l'œuvre de l'artiste anonyme, puisque ce dernier a pour habitude de déclarer la paternité de ses travaux à travers son compte Instagram. En l'occurrence, il n'en est rien. 

Cette fresque, c'est La Jeune Fille au tympan percé, pastiche de La Jeune Fille à la perle du peintre Johannes Vermeer, où l'on voit, à la place d'une délicate perle, une sorte d'écarteur de lobe, en relief sur le mur. Il y a une semaine, un peintre s'est donc amusé à retoucher l'œuvre en lui ajoutant un masque chirurgical bleu sur le visage afin de la protéger, elle aussi, du Covid-19. Une action bien noble de sa part, qui rappelle que tout le monde devrait porter et avoir accès à des masques de protection avant le déconfinement. 

Publicité

Publicité

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 29/04/2020