AccueilSociété

La balance bénéfice/risque reste "positive" pour le vaccin AstraZeneca, selon l’Europe

Publié le

par Pauline Ferrari

Les liens entre le vaccin et les risques de thrombose ont fait l’objet de nombreuses suspicions ces dernières semaines.

C’est un communiqué qui était attendu par beaucoup de pays européens : l’Agence européenne des médicaments (EMA) a rendu son avis quant au vaccin AstraZeneca, accusé de provoquer des formes rares de thromboses.

Depuis plusieurs semaines, la polémique enflait en Europe, après l’observation chez des personnes vaccinées avec AstraZeneca de cas de thromboses atypiques. Des dizaines de cas ont déjà été recensés, dont plusieurs se sont soldés par des décès. Au Royaume-Uni, on compte ainsi 30 cas et 7 décès sur un total de 18,1 millions de doses administrées au 24 mars.

Par précaution, plusieurs pays ont décidé de ne plus administrer ce vaccin en dessous d’un certain âge, comme la France, l’Allemagne et le Canada. La Norvège et le Danemark ont suspendu son utilisation. Ce vaccin est l’un des quatre approuvés dans l’Union européenne, avec celui de Moderna, de Pfizer/BioNTech et de Johnson & Johnson, dont les livraisons sont attendues le 19 avril.

L’Agence européenne des médicaments a estimé mercredi que les caillots sanguins devraient être répertoriés comme effet secondaire "très rare" du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19. L’EMA a établi "un lien possible avec de très rares cas de caillots sanguins inhabituels avec des plaquettes sanguines basses", a déclaré l’agence basée à Amsterdam dans un communiqué, indiquant toutefois que la balance bénéfice/risque reste "positive".

L'Agence européenne des médicaments n'a pas identifié de facteur de risque spécifique concernant le vaccin AstraZeneca, estimant qu'une explication "plausible" à des cas rares de caillots sanguins pourrait être une réponse immunitaire.

"Des facteurs de risque spécifiques tels que l'âge, le sexe ou les antécédents médicaux n'ont pas pu être confirmés car les événements rares sont observés à tous les âges", a déclaré la directrice exécutive de l'EMA, Emer Cooke.

Konbini news avec AFP 

À voir aussi sur news :