AccueilSociété

Joe Biden est officiellement le 46e président des États-Unis

Publié le

par Astrid Van Laer

Joe Biden, le 20 janvier 2021. © SAUL LOEB / POOL / AFP

Lors de son discours d’investiture, le nouveau chef d’État a juré de "vaincre le suprémacisme blanc et le terrorisme intérieur".

Mercredi 20 janvier, Joe Biden a prêté serment comme 46e président des États-Unis, prenant la tête d’un pays traversé par des crises profondes au terme du mandat de Donald Trump qui aura déchiré les Américains et bousculé le monde.

"Moi Joseph Robinette Biden Jr, je jure solennellement que j’accomplirai loyalement les fonctions de président des États-Unis et que je ferai de mon mieux pour préserver, protéger et défendre la Constitution des États-Unis", a-t-il déclaré, selon la formule consacrée, la main posée sur la bible familiale, face au président de la Cour suprême, John Roberts.

"Un jour nouveau se lève sur l’Amérique", avait tweeté peu avant celui qui est devenu à 78 ans le président le plus âgé au début de son mandat.

La journée restera dans les livres d’histoire aussi en raison de l’accession, pour la première fois, d’une femme à la vice-présidence de la première puissance mondiale. L’ex-sénatrice noire et d’origine indienne Kamala Harris, 56 ans, a prêté serment juste avant Joe Biden, en présence de leurs époux, Jill Biden et Doug Emhoff.

Lors de son discours, Joe Biden a notamment juré de "vaincre le suprémacisme blanc et le terrorisme intérieur". "Nous devons les affronter et nous allons les vaincre", a-t-il dit après avoir appelé l’Amérique à "l’unité". Le nouveau chef d’État a également promis d’être le président de "tous les Américains".

Konbini news avec AFP

À voir aussi sur news :