Jean-Michel Blanquer confirme la fin des téléphones portables au collège

Le texte de loi visant à asseoir cette nouvelle règle sera élaboré dans les semaines qui viennent.

Jean-Michel Blanquer a confirmé que les téléphones portables seront interdits dans tous les collèges publics de France dès septembre 2018. Invité ce lundi 5 mars de la matinale de France Inter, le ministre de l’Éducation nationale a précisé les modalités de cette interdiction : "On laissera aux collèges le soin de choisir entre plusieurs modalités d’interdiction, qui vont de la plus souple à la plus dure."

Publicité

Le ministre espère bannir les téléphones de l’enceinte même des établissements. Dans les faits, il a bien conscience que c’est un peu plus compliqué. Ce sera donc à chaque collège de choisir comment appliquer le nouveau texte de loi qui sera élaboré "au cours des prochaines semaines".

La version souple de cette interdiction consisterait à "enfermer [le téléphone] dans un petit sac spécifique à l’intérieur du cartable pour pouvoir le ressortir s’il y a des usages pédagogiques, s’il y a des urgences", comme cela est déjà le cas dans certains collèges.

Le mystère reste en revanche entier sur l’intérêt de légiférer à nouveau sur une interdiction qui figure déjà dans l’article L511-5 du Code de l’éducation.

Publicité

À noter que 63 % des enfants de 10 à 14 ans ont un téléphone portable. Selon une étude menée par la London School of Economics, l’interdiction stricte des téléphones portables dans les écoles permettrait d’obtenir de meilleurs résultats.

Par Clothilde Bru, publié le 05/03/2018

Copié

Pour vous :