©Jacob Jung/Moment Mobile via Getty Images

Au Japon, les cerisiers sont en fleurs alors que ce n’est pas du tout le printemps

Les typhons et la récente augmentation des températures ont complètement détraqué la floraison des arbres.

(© Jacob Jung/Moment Mobile via Getty Images)

Les fleurs délicates des cerisiers marquent traditionnellement l’arrivée du printemps au Japon mais cette année, elles apparaissent aussi à l’automne, un phénomène rare, a expliqué mercredi 17 octobre une agence de météorologie.

Publicité

Cette floraison inhabituelle pourrait résulter de la météo enregistrée cette année, avec une saison très active pour les typhons, selon des experts interrogés par les médias japonais. Ces derniers ont repéré les fleurs dans plusieurs endroits réputés pour leurs cerisiers.

Selon l’agence météo Weathernews, plus de 300 personnes dans le pays ont signalé des cerisiers en fleurs dans leur voisinage, lors d’une enquête menée la semaine dernière.

Pour Hiroyuki Wada, un spécialiste de l’Association des fleurs du Japon, l’apparition surprise des fleurs de cerisier peut être liée aux caprices de la météo.

Publicité

Un phénomène sans précédent

Les violentes tempêtes ont fait tomber les feuilles des arbres, ce qui normalement déclenche une réaction inhibant la floraison jusqu’au printemps, a-t-il expliqué à la télévision publique NHK. Mais, après les typhons, une série de journées inhabituellement chaudes pourraient ensuite avoir semé la confusion chez les arbres et provoqué leur floraison.

"C’est arrivé par le passé mais je ne me souviens pas avoir vu quoi que ce soit à une telle échelle", a-t-il observé. Le Japon a subi cette année une série de typhons, en particulier Jebi qui a fait 11 morts début septembre et provoqué la fermeture de l’aéroport d’Osaka (Kansai International Airport).

M. Wada pense toutefois que cette floraison hors saison ne devrait pas affecter celle célébrée au printemps, marquée par un déferlement de rose et blanc qui attire des flots de touristes et voit les Japonais se rassembler dans les parcs.

Publicité

"Les boutons qui ont éclos maintenant ne fleuriront pas au printemps prochain. Mais seul un petit nombre a été observé. Je ne pense pas que cela affectera la floraison" l’an prochain, a-t-il dit à NHK.

Konbini news avec AFP

Par Clothilde Bru, publié le 18/10/2018

Copié

Pour vous :