J'ai failli être une femme tuée par les coups de son compagnon

Si tu restes, tu vas mourir.

Nous sommes le 3 septembre 2019 et déjà 101 femmes sont mortes assassinées par leur compagnon ou leur ex-compagnon depuis le 1er janvier. Tatiana-Laurence Delarue, qui signe Dix ans après… Vivre heureuse après les violences conjugales aux éditions Josette Lyon, est venue témoigner pour Konbini news des années où elle a été victime de violences et nous raconter son parcours depuis qu’elle a fui son bourreau.

Alors que débute aujourd’hui le Grenelle lancé par la Secrétaire d’État à l’égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa pour lutter contre les violences conjugales, Tatiana-Laurence Delarue demande au gouvernement d’inscrire dans les programmes de l’Éducation nationale des cours sur les violences.

Publicité

La présidente de l’Association Rose-Jaune enjoint également toutes les femmes victimes de violences à se tourner vers des associations pour "partir, mais pas n’importe comment". La jeune femme ajoute que son association dispose d’un avocat spécialisé dans les violences conjugales qui peut aider les victimes qui en ont besoin.

Par Astrid Van Laer, publié le 03/09/2019

Copié

Pour vous :