AccueilSociété

Israël décide d’une quatrième dose pour les plus de 60 ans et les soignants

Publié le

par Konbini News

© Jack Guez/AFP

En réaction à la propagation du variant Omicron.

Le Premier ministre Naftali Bennett a déclaré mardi 22 décembre que tous les Israéliens de plus de 60 ans et le personnel médical auraient droit à une quatrième dose de vaccin contre le Covid-19, après consultation d’un groupe d’experts.

"Les citoyens d’Israël ont été les premiers au monde à recevoir la troisième dose de vaccin contre le Covid-19, et nous continuons d’être à l’avant-garde avec la quatrième dose", a-t-il affirmé dans un communiqué diffusé par ses services et relayé par France Info. Il a appelé ceux qui remplissent ces critères à "aller se faire vacciner", ajoutant que les personnes immunodéprimées pourront également recevoir cette quatrième dose au moins quatre mois après la troisième injection.

Il avait affirmé dimanche que le pays observait une cinquième vague épidémique, appelant la population à se mettre en télétravail et à faire vacciner les enfants. Parallèlement, Israël a annoncé avoir ajouté les États-Unis et plusieurs autres pays à sa liste rouge d’une cinquantaine d’États vers lesquels il est interdit de voyager. Une commission parlementaire a approuvé la proposition du ministère de la Santé d’interdire aux Israéliens de se rendre aux États-Unis, mais aussi au Canada, entre autres, a indiqué la porte-parole de la commission, Ronit Gal, dans un communiqué.

Des pays sur liste rouge

Ces restrictions de déplacements à l’étranger, qui concernaient déjà la France, le Royaume-Uni et la plupart des pays africains, prendront effet mercredi et resteront en vigueur, comme pour les autres pays "rouges", jusqu’au 29 décembre. Les autres pays ajoutés mardi à la liste rouge sont l’Allemagne, la Belgique, l’Italie, la Hongrie, le Maroc, le Portugal, la Suisse et la Turquie. Ces mesures concernent, dans le cas notamment des États-Unis, des centaines de milliers d’Israéliens ayant une double nationalité.

Près de 830 cas du variant Omicron ont déjà été détectés en Israël, dont 480 viennent de voyageurs entrés sur le territoire israélien, d’après les autorités. Plus de 4,1 des 9,3 millions d’habitants d’Israël ont reçu trois doses de vaccin anticoronavirus, le pays vaccinant actuellement les enfants de cinq à onze ans.

Konbini news avec AFP

À voir aussi sur news :