"Le regard sur un père qui s’arrête de travailler pour s’occuper de ses enfants est toujours un peu suspicieux"

"Il est inimaginable que le travail pour s’occuper des enfants continue à reposer exclusivement sur les mères."

Après la naissance de ses jumeaux, Frédéric Amiel a fait le choix de prendre un congé parental. En France seulement 4 % des parents qui prennent ce congé sont des pères, comme le rappelle Libération. Pour des raisons économiques et sociales, c’est souvent la mère qui reste à la maison pour s’occuper du bébé après la naissance.

D’autant que les femmes ont droit à 16 semaines dont 8 obligatoires, alors que les hommes n’ont que 11 jours facultatifs. Pour y remédier le collectif Parentégalité dont Frédéric Amiel fait partie, a mis en ligne une pétition. Ce dernier nous explique pourquoi et comment il a fait le choix de s’arrêter de travailler pour s’occuper de ses enfants.

Publicité

Par Clothilde Bru, publié le 23/08/2018

Copié

Pour vous :