https://pixabay.com/fr/hyderabad-inde-ville-urbaines-2707439/

Inde : le gouvernement veut mettre en place le revenu universel avant 2020

De plus en plus de pays tentent l’expérience du revenu universel.

(© Pixabay)

L’Inde est un pays pétri de contradictions. D’un côté on lui prédit un avenir économique brillant, et la première place du classement des puissances économiques mondiales dès la deuxième moitié de ce siècle, de l’autre, une partie très significative de sa population vit en dessous du seuil de pauvreté.

Publicité

Pour remédier à cette situation, le gouvernement indien songe à mettre en place le revenu universel comme le rapporte The Economist dimanche 4 février.

Le gouvernement indien, par le biais de son conseiller économique Arvind Subramanian, envisage de le mettre en place dans un voire deux États dès 2020. L’Inde avait déjà testé un petit programme pilote semblable dans l’État du Madhya Pradesh en 2010.

(© Pixnio)

Publicité

Généralement lorsqu’on parle du revenu universel, c’est plutôt de manière abstraite et théorique. Ici l’idée se concrétise puisqu’on parle déjà de chiffres : son montant serait fixé à 7 620 roupies par mois soit 100 euros environ. En Inde le salaire mensuel minimum est d’environ 155 euros par mois.

Le but de la manœuvre est avant tout de faire chuter l’extrême pauvreté qui ravage le pays. Selon les estimations du gouvernement, cela permettrait de réduire la pauvreté de 22 % à moins de 0,5 %.

La mise en place du revenu universel en Inde sera financée grâce à une refonte des aides sociales existantes, comme souhaitait le faire Benoît Hamon, lorsqu’il était candidat à l’élection présidentielle. Le gouvernement espère du même coup lutter contre la corruption : les aides sociales telles qu’elles existent actuellement seraient souvent détournées au profit des plus riches comme le rapporte Le Monde.

Publicité

En Europe, le pays le plus avancé sur la question est la Finlande, qui a lancé un test national le 1er janvier 2017. L’Allemagne de son côté expérimente le revenu universel grâce à une initiative privée de crowdfunding, une initiative dont le porte-parole d’Europe Écologie Les Verts (EELV), Julien Bayou, s’est inspiré en France via la plateforme "Mon revenu de base."

Par Clothilde Bru, publié le 06/02/2018

Copié

Pour vous :