AccueilSociété

"Inacceptable" : le CSA alerte sur le manque de diversité à la télévision

Publié le

par Astrid Van Laer

© THOMAS SAMSON / AFP

Les personnes en situation de handicap ou encore celles résidant dans les Outre-mer sont clairement sous-représentées.

La représentation de la diversité de la population française à la télévision s’est dégradée en 2019 selon le baromètre annuel du Conseil supérieur de l’audiovisuel, dont le président a jugé mardi certains résultats "tout simplement inacceptables en 2020".

Comme chaque année depuis 2009, le CSA a analysé les programmes, tous genres confondus, d’une vingtaine de chaînes (TNT gratuite et Canal+) pendant deux semaines, en mars et en septembre, en se penchant sur les 37 800 personnes apparues au cours des 1 450 heures étudiées.

La part des personnes "perçues comme non blanches" a reculé à 15 % en 2019, contre 17 % en 2018 et 16 % en 2016. La proportion de femmes a stagné à 39 % alors que ces dernières représentent 52 % de la population française ; tout comme celle des personnes en situation de handicap, qui plafonne à 0,7 % alors qu’elles sont environ 20 % de la population.

"Certains résultats sont décevants, tout simplement inacceptables en 2020. Pour ne prendre qu’un seul exemple, on ne peut pas se satisfaire que les personnes en situation de handicap représentent seulement 0,7 % des intervenants à l’antenne", a déploré le président du CSA Roch-Olivier Maistre lors d’une présentation du baromètre, appelant les chaînes à une "remobilisation collective".

Les CSP+ largement surreprésentés

La télévision pèche également dans la représentation des territoires, avec seulement 0,4 % de personnes issues des territoires d’outre-mer (hors France Ô) alors qu’elles représentent 3,26 % de la population.

Autre décalage, les chaînes surreprésentent les urbains : ils sont 52 % des personnes à l’antenne contre 32 % en réalité. Même constat concernant les catégories socioprofessionnelles supérieures (CSP+) : ils sont 73 % des personnes à l’antenne contre 28 % en réalité.

Enfin, les habitants de banlieue sont toujours aussi peu représentés à l’antenne : ils ne sont que 7 % pour 27 % de la population. Toutefois, leur représentation "est moins stéréotypée et plus diverse" qu’en 2018, indique le baromètre.

Konbini news avec AFP

À voir aussi sur news :