(c) Arnold Jerocki/Getty Images

Haut-Rhin : des "gilets jaunes" auraient été empoisonnés aux laxatifs

La résistance à la résistance s’organise.

(c) Arnold Jerocki/Getty Images

Soupe, café… les "gilets jaunes" du rond-point Kaligone à Kingersheim dans le Haut-Rhin auraient été la cible répétée d’actes de malveillance, rapporte jeudi 22 novembre le quotidien Les Dernières Nouvelles d’Alsace.

Publicité

Mardi 20 novembre, c’est une soupe apportée par des prétendus soutiens qui aurait semé la zizanie dans le groupe. Elle "s’est avérée être aux laxatifs avec un effet immédiat sur quelques Gilets jaunes." Une vingtaine de personnes en auraient fait les frais, selon une source policière interrogée par Les Dernières Nouvelles d’Alsace. Malgré tout, aucune plainte n’a été déposée.

Ce ne serait pas la première fois que les "gilets jaunes" qui bloquent ce rond-point près de Mulhouse sont victimes de cette farce. La veille, c’est le café qui aurait été piégé, aussi avec des laxatifs. Selon L’Obs, l’idée d’empoisonner ainsi les manifestants est née sur les réseaux sociaux, partagée par les anti-gilets jaunes.

Depuis une dizaine de jours, l’autoproclamé "mouvement des gilets jaunes" appelle à bloquer les routes françaises, pour protester contre l’augmentation du prix du carburant et de manière plus générale contre le coût de la vie élevé, imputés à la politique menée par Emmanuel Macron. Un rassemblement de grande ampleur est prévu ce samedi 24 novembre à Paris.

Publicité

Par Clothilde Bru, publié le 23/11/2018

Copié

Pour vous :