© Eric Feferberg / AFP

Francis Lalanne recalé de la gendarmerie

Ses prises de position politiques sont "incompatibles" avec le devoir de réserve obligatoire.

Francis Lalanne ne pourra pas être gendarme. En octobre dernier, il avait annoncé dans les médias qu’il intégrerait en 2019 la gendarmerie en tant que réserviste, évoquant un "acte patriotique". Il avait expliqué :

"J’ai réfléchi à comment je pouvais faire une sorte de service national tardif, et un général, que j’aime beaucoup, m’a dit : 'Mais pourquoi tu ne rentrerais pas dans la réserve nationale de la gendarmerie ?'"

Publicité

Selon RTL, le musicien s’est vu refuser sa demande, au motif qu’il manque de neutralité et est trop impliqué politiquement. Ses propos ont été jugés "incompatibles avec le devoir de réserve" que nécessite cette fonction. En effet, le chanteur est impliqué politiquement depuis longtemps et a figuré sur plusieurs listes politiques à des élections locales.

Aussi, sur son profil Facebook, Francis Lalanne poste régulièrement des messages engagés et c’est du côté des gilets jaunes qu’il a décidé de se ranger. En décembre, il avait même évoqué la possibilité de lancer une liste de gilets jaunes pour les élections européennes.

Il y a moins d’une semaine encore, le chanteur s’engageait contre les violences policières et invitait les gens qui le suivent à signer une pétition pour y mettre fin.

Publicité

Par Astrid Van Laer, publié le 01/03/2019

Copié

Pour vous :