AccueilSociété

Féminicides : son combat pour le retrait des droits parentaux

Publié le

par Clément

"Nous avons grandi en voyant et en entendant les cris, les coups."

Elle refuse de payer la pension pour son père, son "géniteur assassin" qui a tué sa mère. Françoise Le Goff raconte son combat pour que les droits des parents meurtriers soient retirés afin que cette situation traumatisante ne se reproduise.

À travers sa pétition, associée à un groupe Facebook, elle demande à l’État de légiférer mais aussi la création d’un fichier consultable par l’administration, de manière à ce qu’elle ne sollicite plus les enfants devenus adultes.