AccueilSociété

"Fake news pitoyable" : le maire de Sevran affirme que "Mauricette M. va bien"

Publié le

par Astrid Van Laer

Mauricette M., le 27/12/20 © Thomas SAMSON / POOL / AFP

Des rumeurs circulaient, selon lesquelles la première vaccinée de France aurait succombé après une crise cardiaque.

La première personne française à avoir été vaccinée, Mauricette M., âgée de 78 ans, fait l’objet de rumeurs depuis plusieurs jours : celle-ci serait décédée d’une crise cardiaque après avoir été vaccinée. Dimanche 17 janvier, le maire de la ville de Sevran, où la patiente avait été vaccinée, a qualifié ces affirmations de "fake news" et assuré : "Mauricette va bien."

À l’origine de ce démenti, un tweet rapidement relayé qui affirmait : "Mauricette, la dame de 78 ans vaccinée à Sevran, est décédée des suites d’une crise cardiaque cette nuit, je travaille dans l’établissement où elle était résidente. Jusqu’à présent, rien ne semble indiquer que ce soit le vaccin qui soit à l’origine du décès."

Les suspicions concernant la première Française à recevoir une dose du vaccin devant des dizaines de caméras ont alors rapidement pris de l’ampleur. Peu de temps après, le compte qui avait publié ce tweet, aujourd’hui supprimé, s’était rétracté en expliquant : "J’ai menti afin de dissuader les gens de se faire vacciner", mais sur la Toile, les suspicions allaient déjà bon train.

"Mauricette va bien"

Le maire de Sevran a finalement pris la parole ce week-end et qualifié cette rumeur de "fake news pitoyable", arguant :

"J’ai été alerté aujourd’hui, concernant ce que nous savons dorénavant être une 'fake news'. J’ai contacté le directeur de l’hôpital René-Muret et je tiens à saluer son dévouement et sa disponibilité dans cette période complexe, sachant que demain démarre à René-Muret la vaccination des plus de 75 ans."

"Mauricette va bien et nous devons la respecter comme patiente, elle et ses proches", a également affirmé l’élu, confirmant les informations de Libération et de France Info.

À voir aussi sur news :