AccueilSociété

Éva Thomas, première victime d’inceste à avoir témoigné à la télévision à visage découvert, nous raconte son combat

Publié le

par Astrid Van Laer

© INA / © Konbini news

Avertissement : les propos que vous allez entendre dans l’interview d’Éva Thomas abordent des violences sexuelles et incestueuses.

Éva Thomas, victime d’un viol commis par son père lorsqu’elle avait 15 ans et fondatrice de l’association SOS Inceste, est la première victime d’inceste à témoigner à visage découvert à la télé en 1986. À l’époque, après sa prise de parole, le standard de l’émission est submergé d’appels, de victimes, mais aussi de coupables d’inceste.

Des propos très difficiles auxquels Éva Thomas, qui s’est confiée dans Le Viol du silence, publié aux éditions Fabert, répond sur le plateau avec force et brio. Trente-cinq ans plus tard, cette dernière milite toujours pour une libération de la parole des victimes et une meilleure reconnaissance judiciaire des crimes incestueux.

Si vous êtes victime d’inceste ou de violences sexuelles contre les enfants, vous pouvez contacter le 0 805 802 804, numéro anonyme et gratuit.