© HO / Methodist Dallas Medical Center / AFP

États-Unis : une opération du cerveau retransmise en direct sur Facebook

La jeune femme opérée est restée éveillée pendant toute l'intervention.

L’opération du cerveau d’une jeune patiente par des neurochirurgiens d’un hôpital du Texas a été en partie retransmise en direct sur Facebook, la vidéo montrant la jeune femme, restée éveillée pendant l’intervention, en train de parler pour guider les médecins.

L’opération a duré environ 4 h 30 mardi au Centre médical méthodiste de Dallas, a raconté mercredi à l’AFP l’un des responsables de l’opération.

Publicité

Elle a été retransmise en direct sur le compte de l’établissement sur Facebook pendant environ 40 minutes, et avait été vue mercredi par plus de 99 000 personnes.

© HO/Methodist Dallas Medical Center/AFP

Jenna Schardt, 25 ans, souffrait de crises d’épilepsie et avait perdu la parole à cause d’une inflammation des vaisseaux sanguins du lobe temporal gauche, a dit à l’AFP Nimesh Patel, chef du service de neurologie de l’hôpital.

Publicité

Les médicaments étant inefficaces, les médecins ont décidé de l’opérer pour retirer les tissus infectés. Ces opérations sont généralement faites sous anesthésie mais la lésion se situant dans une zone très sensible, les chirurgiens ont choisi, avec l’accord de la patiente, de la laisser consciente afin qu’elle les guide, en parlant, pour dresser "une carte" de son cerveau, a-t-il précisé.

"Ce type d’opération, même si elle fait partie du répertoire, n’est pas de la routine", a-t-il souligné.

Pour sensibiliser le public sur la chirurgie éveillée

"Pour savoir comment s’approcher de la masse et la retirer, nous devions déterminer les zones 'sûres', c’est-à-dire les parties fonctionnelles du cerveau […] pour ne pas endommager la zone de l’élocution", a expliqué le médecin.

Publicité

Pendant l’intervention, la jeune femme a égrainé une liste de mots – oiseau, chien, papillon – et de nombres pendant que les chirurgiens stimulaient les différentes zones du cerveau.

"Si elle ne peut pas dire de simples mots, ça veut dire que la zone n’est pas 'sûre', a ajouté le Dr Patel. Nous avons même discuté de son chien", pour vérifier ses capacités mémorielles.

La jeune étudiante en physiothérapie, originaire de l’Illinois, a souhaité que l’intervention soit diffusée en direct pour faire "une campagne d’éducation" sur les opérations éveillées. "Elle a dit 'je peux aider les gens d’une façon différente'", a indiqué le médecin.

Publicité

Elle devrait quitter l’hôpital jeudi matin. La chirurgie éveillée, en maintenant conscient le patient, se pratique depuis les années 2000, pour tester pendant l’opération des fonctions essentielles comme le langage et la motricité.

En 2016, un patient avait ainsi pour la première fois été plongé dans une réalité virtuelle via des lunettes 3D pour garder ses fonctions visuelles intactes lors d’une opération pour retirer une tumeur cérébrale cancéreuse.

Konbini news avec AFP

Par Clothilde Bru, publié le 31/10/2019

Copié

Pour vous :