AccueilSociété

États-Unis : le masque n’est plus obligatoire en extérieur pour les personnes vaccinées

Publié le

par Astrid Van Laer

© Oscar Wong via Getty Images

Hormis dans les endroits très fréquentés, tels que des stades pleins.

Les autorités sanitaires l’ont annoncé mardi : les Américains vaccinés contre le Covid-19 n’ont désormais plus besoin de porter de masque lorsqu’ils sont en extérieur, mis à part lorsqu’ils se trouvent dans des foules.

"Si vous êtes entièrement vacciné et que vous voulez participer à un petit rassemblement avec des gens qui sont vaccinés et non vaccinés […], les données scientifiques montrent […] que vous pouvez le faire en toute sécurité, sans masque", a déclaré Rochelle Walensky, la directrice des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale agence fédérale de santé publique.

"En revanche, nous continuons à recommander le port du masque lors d’activités et dans des endroits très fréquentés, comme des stades pleins ou des concerts", a-t-elle ajouté lors d’un point presse. Elle a justifié cela par le fait que, dans ces situations, beaucoup de personnes non vaccinées et potentiellement à risque de développer une forme grave du Covid-19 peuvent être présentes. "Aujourd’hui est un autre jour où nous pouvons faire un pas pour revenir à l’état normal des choses", avant le coronavirus, s’est-elle félicitée.

Par ailleurs, les CDC estiment désormais que les personnes non vaccinées peuvent également se promener, courir ou faire du vélo avec des membres de leur foyer, ou participer à de "petits rassemblements" en extérieur avec des personnes vaccinées, sans porter de masque. En revanche, ils doivent toujours se couvrir le visage si des personnes non vaccinées sont présentes.

Une personne est considérée comme vaccinée deux semaines après l’injection du vaccin, de la deuxième dose pour ceux s’administrant en deux injections, a rappelé Rochelle Walensky. Les autorités sanitaires ont donc mis à jour leurs recommandations en fonction de ces annonces.

Aux États-Unis, les règles varient selon les États et certains avaient mis en place des règles strictes imposant le port du masque partout en dehors de chez soi, même sans personne autour. Ces États devraient désormais faire évoluer ces obligations, même s’ils n’y sont pas absolument tenus.

Selon les données des CDC, 42,5 % de la population américaine, soit plus de 140 millions de personnes, ont reçu au moins une dose de l’un des trois vaccins autorisés dans le pays, à savoir Pfizer/BioNTech, Moderna ou Johnson & Johnson.

Konbini news avec AFP

À voir aussi sur news :