AccueilSociété

États-Unis : le couple qui avait pointé des armes sur des manifestants a été inculpé

Publié le

par Astrid Van Laer

© Capture d’écran

Les images de ce couple mettant en joue des manifestants non violents à Saint-Louis avaient fait le tour du monde.

Le couple d’Américains qui avait pointé ses armes vers des manifestants pour les éloigner de sa maison du Missouri fin juin a été inculpé lundi, a fait savoir la procureure de la ville de Saint-Louis.

"Il est illégal de brandir des armes de façon menaçante contre ceux qui participent à des manifestations non violentes et bien que la situation n’ait heureusement pas dégénéré tragiquement, ce type de comportements est inacceptable à Saint-Louis", a déclaré la procureure, Kimberly Gardner, dans un communiqué.

"Nous devons protéger le droit de manifester pacifiquement et toute tentative de l’entraver, en faisant en sorte que l’intimidation ne soit pas tolérée", a-t-elle ajouté, en demandant que le couple soit contraint de suivre un programme de rééducation.

"J’étais terrifié que nous soyons assassinés en quelques secondes"

Retweetée par le président Donald Trump, une vidéo montrant Mark et Patricia McCloskey brandissant un fusil d’assaut et un pistolet au passage d’un cortège devant chez eux avait provoqué des réactions clivantes le mois dernier. La séquence avait indigné de nombreux internautes et avait été tournée en dérision.

Le couple d’avocats blancs sexagénaires s’était dit "terrifié" lorsque les manifestants, majoritairement noirs, étaient passés dans leur rue privée pour aller protester devant la mairie de Saint-Louis, grande ville du centre des États-Unis.

"J’étais terrifié que nous soyons assassinés en quelques secondes, que notre maison soit brûlée, nos animaux de compagnie tués. Nous étions seuls face à une foule en colère", avait déclaré Mark McCloskey à une chaîne de télévision locale.

Konbini news avec AFP

À voir aussi sur news :