<> on June 22, 2018 in Wuhan, China.China is forecast to produce 8.2 million fresh graduates this year, and many will struggle to find work in tough job market.

États-Unis : créée par les services d’immigration, une fausse université piégeait des étudiants étrangers

130 étudiants indiens et palestiniens ont été arrêtés après avoir été dupés.

Une fausse université pour attirer les étrangers : c’est le piège imaginé par le ministère de l’Intérieur américain et ce, dès 2015, sous l’administration Obama. Sur le papier, l’université de Farmington, localisée dans le Michigan, devait proposer des cours divers et variés à partir de 8 500 dollars l’année.

Publicité

Mais cette faculté n’était en réalité qu’une façade, avec un site fictif. Le but, en ne dispensant aucun cours pendant trois mois aux étudiants inscrits, était en réalité de prouver que ces jeunes étrangers ne voulaient pas étudier, mais simplement obtenir un visa pour rester sur le territoire américain grâce à un certificat d’études. Ils sont accusés d’avoir "payé pour rester".

L’affaire a été révélée le 4 février par Detroit Free Press, après l’arrestation par les services d’immigration de 130 étudiants étrangers, parmi lesquels 129 Indiens et un Palestinien. Huit personnes en charge du recrutement de ces élèves étrangers ont également été arrêtées, pour les avoir dupés. D’après Ouest France, ces derniers "n’étaient pas au courant que leurs employeurs travaillaient pour le ministère de l’Intérieur".

Le ministre des Affaires étrangères et porte-parole du gouvernement indien, Raveesh Kumar, a annoncé la mise en place d’un numéro spécial permettant de transmettre des informations aux familles, et demandé que ces ressortissants soient rapidement relâchés, sans être expulsés. Il a déclaré :

Publicité

"Nous mobilisons nos ressources et collaborons étroitement avec le gouvernement américain pour remédier à la situation."

Par Astrid Van Laer, publié le 06/02/2019

Copié

Pour vous :