AccueilSociété

États-Unis : des ados se déguisent en grand-mère masquée pour acheter de l'alcool

Publié le

par Clothilde Bru

© Tik Tok

Ils partagent les vidéos de ce nouveau challenge sur Tik Tok.

De jeunes américains ont peut-être trouvé le moyen imparable pour acheter de l’alcool en période de pandémie. En tout cas, ils ont trouvé une utilité supplémentaire au port du masque en plus de celle de se protéger contre le coronavirus. 

Aux États-Unis, la vente d’alcool est interdite aux jeunes de moins de 21 ans. Pour contourner cette interdiction, il n’est pas rare que les adolescents Américains aient recours à de fausses cartes d’identité.

La recommandation de porter un masque dans les lieux publics leur a donné une idée supplémentaire pour piéger les vendeurs de supermarchés et se procurer de l’alcool avant l’âge légal.

C’est sur TikTok qu’on a vu émerger ce tout nouveau challenge, comme le rapporte le New York Post. Dans plusieurs séquences partagées sur le réseau social, on peut voir des adolescents se déguiser en grand-mère avant de revêtir leur masque.

Lorsqu’on a la moitié du visage dissimulé sous un bout de tissu, il est en effet plus simple de rendre crédible un déguisement. Pour autant, certains ne lésinent pas sur les moyens comme on peut le voir dans ce TikTok. Une adolescente enfile un masque de vieille dame plus vrai que nature avant de se rendre dans un magasin et de sortir triomphante avec des bières.

La séquence qui se termine par un petit twerk, a été visionnée plus de 400 000 fois.

@claare__18

Granny be looking a little different here!🤪🍻🍻 ##PRANK ##alcoholchallenge ##FYP ##4thOfJuly ##WearAMask

♬ PJ PPCOCAINE - ppcoca1ne

Sans aller jusqu’à cette extrémité, une fausse carte d’identité et des lunettes de soleil suffisent désormais, ont constaté d’autres jeunes américains. 

@aamandaward

i mean i’m just sayin

♬ original sound - mrpoorbucks

"Maintenant que nous devons tous porter des masques, c’est le meilleur moment pour acheter de l’alcool avec une fausse carte d’identité depuis le début des années 1980", ironisait Jason Lawhead, un stand-upper américain, en avril dernier.

À noter que la plupart des vidéos du genre ont été supprimées depuis la publication de l’article du New York Post, le 14 juillet dernier. À noter également qu’il est impossible d’affirmer que le canular fonctionne bien puisque les séquences postées sur TikTok reposent en grande partie sur le montage. 

À voir aussi sur news :