AccueilSociété

Et pendant ce temps : le Costa Rica autorise le mariage homosexuel

Publié le

par Astrid Van Laer

Mariage d’Alexandra Quiros et Dunia Araya à Heredia, au Costa Rica, le 26 mai 2020. © Ezequiel BECERRA / AFP

"Que l'empathie et l'amour soient la boussole qui nous permette d'aller de l'avant", a déclaré le président costaricain.

*Chaque jour, Konbini news s’engage à faire de la place à de l’information qui n’a rien à voir avec l’épidémie de coronavirus. Ça s’appelle "Et pendant ce temps" et aujourd’hui, notre regard se tourne vers le Costa Rica.

Mardi 26 mai, le Costa Rica est devenu le premier pays d’Amérique centrale à autoriser les mariages entre des personnes de même sexe. Le président Carlos Andrés Alvarado Quesada s’est félicité :

"Le Costa Rica reconnaît officiellement l’égalité de mariage. Aujourd’hui, nous célébrons la liberté, l’égalité et les institutions démocratiques. Que l’empathie et l’amour soient la boussole qui nous permette d’aller de l’avant. […]"

Et le chef d’État d’ajouter : "ensemble, construisons une nation meilleure"Cette mesure figurait dans le programme présidentiel que Carlos Andrés Alvarado Quesada avait présenté avant son élection. En décembre 2017, il s’était également prononcé en faveur de l’adoption pour les couples homosexuels.

Pour rappel, en août 2018, la Cour suprême avait invalidé l’interdiction de mariage homosexuel figurant dans le Code de la famille, la jugeant inconstitutionnelle. Le Parlement avait ensuite disposé de 18 mois, qui arrivaient à échéance le 26 mai, pour prendre les dispositions législatives nécessaires, sans quoi l’interdiction disparaîtrait de fait.

C’est donc ainsi que le mariage entre deux partenaires de même sexe a été officiellement autorisé sur le territoire costaricain depuis lundi minuit.

Des premiers mariages déjà célébrés

Mariage d’Alexandra Quiros et Dunia Araya à Heredia, au Costa Rica, le 26 mai 2020. © Ezequiel BECERRA / AFP

"À partir d’aujourd’hui, le Costa Rica comprend qu’aimer qui on aime est un droit humain, que personne ne devra renoncer à la force d’élever une famille et que le respect de l’identité est un élément fondamental de la coexistence quotidienne", s’est de son côté réjouie la première vice-présidente, Epsy Campbell Barr.

Depuis plusieurs mois, une grande campagne de mobilisation s’était organisée sous la bannière "Sí, acepto Costa Rica". Si ses membres se sont aujourd’hui réjouis de la nouvelle, dans un communiqué, le mouvement a appelé à célébrer la mesure avec "sobriété et sérénité" en raison de l’épidémie de Covid-19.

Malgré les circonstances sanitaires particulières, beaucoup de couples ont tenu à s’unir dans la foulée. Les premières furent Dunia Araya et Alexandra Quiros. Les deux femmes se sont dit oui, toutes deux dans une robe blanche, dans la ville d’Heredia. Et pandémie oblige, le masque était de rigueur pour la personne qui célébrait la cérémonie !

À voir aussi sur news :