AccueilSociété

En Italie, un trafic de drogue démantelé grâce à l’aide... d’une grand-mère

Publié le

par Pauline Ferrari

© ChiccoDodiFC / Getty Images

Elle a donné une information à la police, espérant sauver son petit-fils de la drogue.

Une aide inattendue pour la police italienne, dans le cadre du démantèlement d’un réseau mafieux de trafiquants en Calabre, dans le sud de l'Italie. Une grand-mère aurait fourni à la police une information qui aurait permis aux autorités d’appréhender les suspects dans le cadre d’une grande opération anti-mafia. 

"Cette grand-mère s'est adressée aux carabiniers pour leur demander de sauver son petit-fils", a déclaré mercredi à la presse le colonel Piero Sutera, commandant des carabiniers de Cosenza, en Calabre. Dix-huit personnes soupçonnées d'être impliquées dans ce trafic de drogue dans la région de Cetraro, liée au clan mafieux Muto, ont été arrêtées dans le cadre de cette opération. 

Le plus grand procès anti-mafia depuis la Casa Nostra sicilienne

Le clan Muto est l'une des nombreuses familles faisant partie de la 'Ndrangheta, la redoutable mafia calabraise, considérée comme l'une des plus puissantes au monde et dont le trafic de drogue est la principale activité. Le groupe criminel démantelé était également impliqué dans l'extorsion de fonds d’entrepreneurs du tourisme : l’un d’eux avait d’ailleurs demandé l’aide de la police. 

"Ces gens ont souffert de l'arrogance de ces criminels qui leur demandaient de l'argent", a commenté le procureur anti-mafia Nicola Gratteri, cité par le quotidien italien Gazzetta del Sud. Une partie de l'argent extorqué avait été versée aux membres du clan en prison et à leurs familles. M. Gratteri est le procureur principal dans un "maxi-procès" en cours contre la 'Ndrangheta avec plus de 300 accusés, qui a débuté mi-janvier en Calabre. Plus de 900 témoins et 400 avocats sont attendus lors de ce procès, le plus important en trois décennies contre une organisation criminelle. 

Konbini news avec l’AFP

À voir aussi sur news :