© 22 Convention

En Floride, ces masculinistes veulent apprendre aux femmes à devenir "parfaites"

Pour la modique somme de 1 999 $, les participantes pourront apprendre à "augmenter" leur féminité et à devenir l’épouse ultime...

Du 1er au 3 mai prochain, la première édition de la "22 Convention" se tiendra à Orlando, en Floride. Son slogan annonce la couleur : "Make women great again", une référence évidente au slogan de campagne de Donald Trump. L’objectif de ces trois jours de conférence : la "destruction de l’ordre social féministe", qui serait à l’origine de tous les maux de la société occidentale.

Présentée comme "l’événement de mansplaining du siècle" et organisée par des représentants de la manosphère et des "men’s rights activists" (activistes du mouvement pour les droits des hommes), la convention veut "féminiser les femmes" et lutter contre "le fléau féministe". Pour assister aux conférences, il vous faudra dépenser la modique somme de 1 999 $ (environ 1 795 euros), l’accès étant réservé aux femmes.

Publicité

© 22 Convention

Sur le site de l’événement, les organisateurs expliquent que, de plus en plus, "les femmes sont incitées à agir comme les hommes". Cela causerait une destruction des rôles traditionnels genrés de notre société et une mise en danger de la famille. Pour remédier aux effets prétendument dévastateurs du féminisme, la 22 Convention propose des conférences visant à "améliorer sa vie de femme", en accord avec son destin biologique.

Augmenter sa féminité "de 500 %" et avoir des bébés "en illimité"

Au programme, des conférences pour aider les femmes à combattre le féminisme en "augmentant leur féminité de 500 %", à prioriser leur maternité pour avoir un "nombre illimité de bébés", à lutter contre l’obésité ou encore à réussir leurs relations amoureuses… Car, selon les organisateurs qui accompagneront les participantes tout au long de ces trois jours dans leur transformation en "épouse ultime", "les hommes aiment les femmes athlétiques", et surtout féminines, pour s’occuper de leurs enfants et être de bons exemples pour les petites filles.

Publicité

Parmi les intervenants – tous masculins –, on retrouve le fondateur de la convention, Anthony "Dream" Johnson, masculiniste et, selon sa description Twitter, "1er président de la Manosphère". Celui-ci pose même à côté d’une image contenant l’inscription "Men prefer debt-free virgins without tattoos", littéralement "les hommes préfèrent les vierges sans dettes et sans tatouages".

On retrouve également Alexander Coates, sorte de gourou du fitness "touchant l’esprit des hommes et le cœur des femmes", ainsi que de nombreuses personnalités d’extrême droite : Stefan Molyneux, youtubeur défendant la suprématie blanche, ou encore Mike Cernovich, qui avait encouragé la diffusion du complot du "pizzagate" visant Hillary Clinton en 2016.

Publicité

En plus des conférences, les détentrices d’un ticket peuvent s’offrir un dîner avec les conférenciers, et même avoir accès à une soirée privée. Les organisateurs de la 22 Convention n’en sont pas à leur coup d’essai puisque, depuis 18 ans, ils organisent le pendant masculin pour les hommes et pères, intitulé la "21 Convention", qui vise à "actualiser l’homme idéal" et à apprendre à être un vrai bonhomme. Sa 19e édition aura d’ailleurs lieu à quelques jours d’intervalle de l’édition féminine, également à Orlando.

Par Pauline Ferrari, publié le 13/01/2020