© Doug Mills / POOL / AFP

Donald Trump suspend tous les voyages depuis l'Europe vers les États-Unis pour 30 jours

À partir de vendredi minuit.

Donald Trump a annoncé mercredi 12 mars la suspension pour 30 jours à partir de vendredi de tous les voyages depuis l’Europe vers les États-Unis pour endiguer l’épidémie de coronavirus.

"Pour empêcher de nouveaux cas de pénétrer dans notre pays, je vais suspendre tous les voyages en provenance d’Europe vers les États-Unis pour les 30 prochains jours", a dit le président lors d’une allocution solennelle dans le Bureau ovale.

Publicité

Donald Trump interdit donc l’entrée sur le territoire à tous les voyageurs ayant récemment séjourné en Europe, à l’exception des citoyens américains. Cette nouvelle mesure, qui entrera en vigueur à minuit heure de Washington (4 heures GMT samedi), ne concernera pas le Royaume-Uni, a précisé le milliardaire républicain.

Fait sans précédent, le département d’État a exhorté dans la foulée les Américains à éviter tout voyage à l’étranger.

"Virus étranger"

Au cours de son allocution de dix minutes, le président de la première puissance mondiale a par ailleurs qualifié le nouveau coronavirus de "virus étranger". Il y a quelques jours, le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo avait provoqué une polémique, et l’ire de Pékin, en parlant lui de "virus de Wuhan".

Publicité

Plus de 20 000 personnes (22 307) ont été contaminées en Europe, et 930 en sont mortes. Dans le monde, 124 101 cas d’infection ont été recensés dans 113 pays et territoires, causant la mort de 4 566 personnes, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mercredi à 17 heures (GMT).

Les États-Unis sont loin d’être épargnés avec plus de 900 cas recensés et au moins 28 morts.

Désormais qualifié de pandémie par l’Organisation mondiale de la santé, le Covid-19 perturbe chaque jour davantage la vie quotidienne des populations affectées, de la limitation des déplacements aux fermetures en cascade de lieux publics.

Publicité

Konbini news avec AFP

Par Clothilde Bru, publié le 12/03/2020