https://www.flickr.com/photos/sorenshaman/5375044145/in/photolist-9bYvmV-a9otQa-amJ86i-9CjueT-7kw46h-btBcvy-nBeryz-dQJgVY-e3ATEb-5SdKYq-6pfHMB-dd1SqB-bwanHc-9hbYVF-a95RV9-dkikVX-7L95tH-brxP42-6pjTXC-8JbVZ4-9Cjc6a-91yzav-91rFdh-c1bHWf-7M32XP-cMZEs1-abxKpq-a6eXS6-5hrhKb-noZfYg-eevZuP-7Zvzk3-iVhcn6-fBTHKa-7jXJPC-bwb2Ak-624XFT-9tkhAM-cmpN9Q-r7W3sz-ohxrZ2-fghWDU-yHbPUu-YkNx7C-wtNdUr-yNStcw-vFp6e4-cNVWUA-RrbSEa-pnyrC5

Des traces de glyphosate retrouvées dans une grande majorité de bières

En plus d’en bouffer, on en boit.

Alors que la saison des terrasses est officiellement ouverte, c’est un coup dur. Une majorité de bières testées par le magazine 60 millions de consommateurs présenterait des traces de glyphosate, le fameux herbicide produit par Monsanto qui a fait beaucoup de bruit au Parlement européen comme chez nous, à l’Assemblée nationale.

Publicité

Une étude, publiée par le mensuel 60 millions de consommateurs et repérée par France Info, révèle que des pesticides sont présents dans un grand nombre de bières vendues en grandes surfaces. Sur les 45 références testées, 34 présentent des traces de pesticides, soit les 3/4 d’entre elles.

Commençons par les "bonnes nouvelles". Seuls quatre pesticides ont été détectés parmi les 248 molécules recherchées par 60 millions de consommateurs. 11 mousses ne présentent aucune trace de pesticides, dont la Carlsberg et la Heineken.

Publicité

En revanche on trouve du glyphosate dans 25 références – notamment l’Affligem blonde et la Hoegaarden. Deux bières bio seraient également concernées.

Des doses trop faibles pour être dangereuses

Selon le magazine, les valeurs du glyphosate retrouvées "oscillent entre 0,41 microgramme par litre (µg/L) et 9,23 µg/L".

Publicité

"Il faudrait boire 2 000 litres par jour pour dépasser la dose journalière admissible (DJA) de glyphosate, avec la bière la plus contaminée de notre essai."

Si elles ne sont pas dangereuses pour la santé, la présence de pesticides jusque dans nos bières révèle toutefois l’omniprésence du glyphosate dans notre environnement. En soi, il n’y a rien de très étonnant, dans la mesure où la bière est souvent produite grâce à des céréales, dont la culture n’échappe pas à l’utilisation de produits phytosanitaires.

Il y a tout juste un mois, les députés ont finalement voté contre l’inscription dans la loi de l’interdiction du glyphosate en 2021, au grand dam de l’ancienne ministre de l’Écologie, du développement durable et de l’énergie, Delphine Batho, que nous avions rencontrée.

Publicité

Par Clothilde Bru, publié le 28/06/2018

Copié

Pour vous :