AccueilSociété

Des champignons hallucinogènes pour des malades en fin de vie au Canada

Publié le

par Hugo Coignard

© Moha El-Jaw via Getty Images

Quatre patients atteints de cancers incurables ont été autorisés à en consommer légalement.

Le gouvernement canadien a approuvé la consommation de champignons hallucinogènes pour les malades en fin de vie, comme l’explique Rolling Stone.

Dans un communiqué, l’association Therapeutic Psilocybin explique que le ministère canadien de la Santé a ainsi permis à quatre patients atteints de cancers incurables de prendre de la psilocybine, le principe actif de certains champignons hallucinogènes qui permet de lutter contre les troubles de l’anxiété et la dépression.

Comment ? La spécialiste Stéphanie Chayet expliquait à Konbini news la médecine psychédélique dans notre vidéo "Simple" :

Exception uniquement à des fins médicales

Cette autorisation, qui demeure exceptionnelle, pourrait ouvrir la voie à une nouvelle façon d’envisager les soins palliatifs, explique Slate. "Je souhaite remercier le ministère de la Santé et Santé Canada pour avoir approuvé ma requête d’usage de la psilocybine", a déclaré Laurie Brooks, une patiente atteinte d’un cancer et en phase terminale de la maladie.

Bruce Tobin, fondateur de l’association TheraPsil, semble satisfait : "Il a fallu beaucoup de temps, mais nous sommes impressionnés par la volonté du gouvernement d’écouter des patients que l’on n’écoutait pas et de changer sa politique pour tenir compte de leurs intérêts et besoins."

Aujourd’hui cependant, la détention, la consommation et la vente de champignons hallucinogènes, autres qu’à des fins d’essais cliniques ou de recherche, demeurent interdites au Canada.