© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Notre-Dame : Nicolas Dupont-Aignan veut savoir s’il s’agit d’un attentat

"Je pense que les Français se posent la question et qu'il faut poser la question", a-t-il déclaré.

Après l’incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris hier soir, Nicolas Dupont-Aignan hésite entre"accident" ou "attentat". Ce dernier, qui s’est réjoui du fait qu’une enquête judiciaire ait été ouverte, a assuré : "Les Français veulent savoir ce qu’il s’est passé."

"Après l’émotion, il faut l’explication, savoir si c’est un accident ou si c’est un attentat. Il faut une commission d’enquête [parlementaire]", a déclaré Nicolas Dupont-Aignan au micro de LCI ce matin, avant de poursuivre :

Publicité

"Hier soir et ce matin j’ai été impressionné par la colère de beaucoup de Parisiens qui ne comprennent pas comment c’est arrivé et je crois qu’après l’émotion, il faut l’explication, savoir si c’est un accident ou si c’est un attentat. […]

Tous les Parisiens qui sont autour n’ont pas les langages que nous avons et s’interrogent sur les raisons de cet accident ou de cet attentat."

Interrogé par des journalistes sur la qualification d'"attentat", le président de Debout la France, qui a annoncé hier qu’il mettait en pause sa campagne pour les élections européennes, a rétorqué : "Je ne sais pas, mais tous les Parisiens s’interrogent et veulent une commission d’enquête. Je crois que nous avons le droit de savoir pourquoi c’est arrivé."

Relancé une seconde fois, l’ancien candidat à l'élection présidentielle a répondu :

Publicité

"Je ne parle pas d’attentat, je dis que les Parisiens qui sont massés sur les bords du pont m’ont tous dit : 'Vous qui avez la parole, demandez une enquête, qu’on sache ce qui s’est passé.' Est-ce que c’est un accident et pourquoi un tel accident ?

Comment tout ça peut brûler ? C’est terrible. Ou est-ce que c’est plus grave ? Je pense que les Français se posent la question et qu’il faut poser la question."

Par Astrid Van Laer, publié le 16/04/2019

Copié

Pour vous :