AccueilSociété

Covid : 926 000 prises de rendez-vous lundi soir, selon le patron de Doctolib

Publié le

par Clothilde Bru

© Martin Bureau/AFP

C’est ce qu’on appelle une prise de parole à effet immédiat.

Il y a eu "926 000 Français qui ont pris un rendez-vous de vaccination" lundi 12 juillet au soir sur Doctolib, a annoncé mardi 13 juillet le patron du site, Stanislas Niox-Chateau, sur BFMTV, précisant que pour 65 %, il s’agissait de personnes de moins de 35 ans.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait évoqué lundi soir des "centaines de milliers" de personnes ayant pris un rendez-vous de vaccination dans la soirée de lundi, après les annonces d’Emmanuel Macron. Le président de la République a décidé d’imposer le pass sanitaire à l’entrée de la plupart des lieux publics et a rendu la vaccination obligatoire pour les soignants et ceux au contact des personnes fragiles, sanctions à la clé.

Le nombre de rendez-vous pris lundi, "c’est deux fois plus que la journée record du 11 mai et 5 fois plus que lundi dernier. On a enregistré sept millions de connexions en quelques minutes durant l’allocution du président", a précisé Stanislas Niox-Chateau. "On avait développé en avril un système de liste d’attente, comme pour la billetterie, on a dû l’activer pendant l’allocution du président."

20 000 rendez-vous par minute

"On a enregistré 20 000 rendez-vous par minute, un record absolu depuis le début de la campagne [de vaccination] et ça s’est poursuivi pendant la nuit, ça se poursuit encore ce matin, il y a encore 100 000 rendez-vous disponibles ce matin, notamment dans quelques grands centres", a-t-il ajouté, sachant que "les rendez-vous vont continuer à s’ouvrir dans la journée et dans les jours à venir".

Selon Stanislas Niox-Chateau, "on va monter vite à quatre, cinq millions d’injections par semaine". "C’est 11 jours de délai moyen entre la prise de rendez-vous et le rendez-vous, ce qui ferait que les Français qui ont pris rendez-vous hier vont être vaccinés intégralement d’ici la mi-août, fin août, en fonction de leur deuxième dose", a-t-il expliqué.

Il a précisé que "65 % des 926 000" qui ont pris rendez-vous lundi soir "ont moins de 35 ans, c’est assez similaire à ce qu’il se passait depuis quelques semaines et c’est normal puisque plus de 80 % des plus âgés sont déjà vaccinés".

Konbini news avec AFP

À voir aussi sur news :