© GERARD JULIEN / AFP

Covid-19 : l'hydroxychloroquine n'est pas efficace, selon deux études

La molécule ne permettrait pas d'éliminer le virus plus rapidement que d'autres traitements.

L’hydroxychloroquine, traitement qui a fait couler beaucoup d’encre, ne semble pas efficace contre le Covid-19, que ce soit chez des patients gravement ou plus légèrement atteints, selon deux études publiées vendredi.

"Ces résultats ne plaident pas pour une utilisation de l’hydroxychloroquine"

La première étude, menée par des chercheurs français, conclut que ce dérivé de l’antipaludéen chloroquine ne réduit pas significativement les risques d’admission en réanimation ni de décès chez les patients hospitalisés avec une pneumonie due au Covid-19.

Publicité

Selon la seconde étude, menée par une équipe chinoise, l’hydoxychloroquine ne permet pas d’éliminer le virus plus rapidement que des traitements standards chez des patients hospitalisés avec une forme "légère" ou "modérée" de Covid-19. En outre, les effets secondaires sont plus importants.

"Considérés dans leur ensemble, ces résultats ne plaident pas pour une utilisation de l’hydroxychloroquine comme un traitement de routine pour les patients atteints du Covid-19", estime dans un communiqué de presse la revue médicale britannique BMJ, qui publie les deux études.

Une hausse du risque de suicide ?

L’hydroxychloroquine pourrait également provoquer une hausse du risque de suicide, selon les informations reçues par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Publicité

"Nous avons été informés par l’Agence espagnole des médicaments (AEMPS) de la survenue de troubles neuropsychiatriques, notamment des symptômes aigus de psychose, tentative de suicide ou suicide, chez des patients atteints du Covid-19 traités par hydroxychloroquine", a écrit jeudi 14 mai l’ANSM.

Konbini news avec AFP

Par Hugo Coignard, publié le 15/05/2020