AccueilSociété

Covid-19 : Las Vegas veut rouvrir ses écoles par crainte d’une hausse des suicides

Publié le

par Clothilde Bru

© Justin Paget / Getty Images

Depuis la fermeture des établissements, Las Vegas et ses environs ont déjà enregistré 19 suicides chez les jeunes.

Les autorités de Las Vegas veulent accélérer la réouverture des écoles, fermées depuis mars dernier en raison de la pandémie de Covid-19, par crainte notamment d’assister à une recrudescence de suicides chez les élèves.

Le district scolaire du comté de Clark, qui englobe Las Vegas et ses environs, a déjà enregistré 19 suicides parmi ses jeunes depuis la fermeture des établissements. C’est "deux fois plus que les neuf cas recensés pour la totalité de l’année scolaire précédente", a indiqué à l’AFP le service de presse du district, cinquième plus grand des États-Unis avec quelque 320 000 élèves.

Un grand nombre de facteurs entrent en jeu dans les suicides, qui ne peuvent jamais être attribués à une cause spécifique, relèvent les professionnels. Et les statistiques officielles ne permettent pas de conclure à une hausse anormale des suicides chez les moins de 18 ans dans le comté de Clark : dix cas y avaient été recensés en 2017, mais 19 cas l’année suivante.

Des études ont toutefois montré que la pandémie a fragilisé de nombreux Américains, notamment les jeunes déscolarisés, et constaté une hausse des troubles psychologiques concomitante au confinement et à l’augmentation des cas de Covid-19.

"Lorsque nous avons commencé à voir un pic dans le nombre d’enfants mettant fin à leurs jours, nous avons su que nous ne devions plus nous focaliser uniquement sur les chiffres du Covid", a déclaré au New York Times le responsable du district, Jesus Jara, qui milite depuis plusieurs mois pour la réouverture de ses établissements.

Vers une reprise partielle

"Nous devons trouver un moyen de nous rapprocher de nos enfants, de les voir, de les surveiller. Ils ont besoin de voir que ça commence à bouger, qu’il y a de l’espoir", dit-il.

La réouverture des écoles, au même titre que celle de l’économie, était devenue l’été dernier un cheval de bataille de l’ex-président Donald Trump, qui a multiplié les pressions en ce sens, en brandissant notamment le spectre du suicide chez les Américains privés d’emploi et de salles de classe.

À Las Vegas, le district scolaire a mis en place l’été dernier un programme d’alerte pour tenter de dépister les élèves à risque, en épluchant notamment les textes entrés dans les tablettes fournies aux élèves à la recherche de mots-clefs relatifs au suicide ou au mal-être.

Plus de 3 100 alertes ont été émises par ce système entre juin et octobre, au point qu’un service de veille 24 h/24 a dû être ajouté, selon le New York Times.

Aucune date n’a encore été formellement fixée pour la réouverture des écoles à Las Vegas mais le district a donné son feu vert à une reprise partielle et les premiers élèves, les plus jeunes, pourraient retrouver leur pupitre d’ici quelques semaines. 

Konbini news avec AFP

À voir aussi sur news :