© Nastco/ iStock / Getty Images Plus

Covid-19 : et sinon, il y a quand même eu 5 bonnes nouvelles cette semaine ! #4

Et ça fait tout autant de mauvaises nouvelles pour ce fichu virus, ce maudit agent infectieux, si petit, si vicieux. 

La cinquième semaine de confinement en France touche déjà (ou pas) à sa fin et, chez Konbini news, on tenait à partager des nouvelles positives avec vous : elles seront bonnes pour le moral de toutes les troupes ! Oui, oui, aussi bien pour ceux qui ont l’impression d’être assignés à résidence depuis des lustres que pour ceux qui ne voient pas le temps passer (merci le binge-watching, le télétravail ou les trois enfants à gérer), ou encore pour tous ceux qui sont en première ligne face au coronavirus (on pense à vous et on vous dit merci).

Un baby-boom de flamants roses en Camargue ?

Au parc ornithologique de Pont de Gau (Camargue), qui a fermé ses portes depuis le 15 mars dernier, la nature semble reprendre ses droits !

Publicité

Des flamants roses, "nous en avons compté près de 2 500 contre 1 500 à 1 600 en temps normal" affirme Frédéric Lamouroux, le directeur du parc.

Avec un peu de chance, le calme dû au confinement sera profitable aux couples de flamants roses qui pourront couver leur unique œuf annuel, au parc ornithologique !

Par solidarité et pour faire face à une pénurie, une nonagénaire a reçu 150 canettes de bières

C’est aux États-Unis que cette femme de 93 ans, confinée, a reçu de quoi tenir un bon moment (on lui souhaite) !

Publicité

Suite à un appel à l’aide lancé sur les réseaux sociaux pour faire face à l’amenuisement de son stock de bières, Olive a reçu pas moins de 150 canettes de bières de la part d’un brasseur ayant été amusé par son appel. Il faut dire que l’image de cette femme avec une pancarte "I need more beer" est pour le moins attendrissante !

Bon, et puis, comme une piqûre de rappel (ou plutôt une bouteille à la mer) : les apéros pendant le confinement, c’est important mais attention à l’abus d’alcool !

Publicité

 

L’engagement massif de citoyens et de bénévoles : une solidarité inédite en France ?

Depuis de début du confinement, les initiatives solidaires, qu’elles soient individuelles ou collectives ne cessent de voir le jour en France. 

Publicité

Selon une information du Monde, au cabinet de Gabriel Attal, secrétaire d’État à la Jeunesse, en charge de la plateforme d’entraide "jeveuxaider.gouv.fr", on s’étonne : "Jamais on n’avait vu un tel engagement, si fort et si rapide."

 

Le nombre de personnes hospitalisées en France a diminué pour la première fois

Mercredi 15 avril, le nombre de malades hospitalisés a baissé pour la première fois depuis le début de l’épidémie (513 personnes en moins que la veille). Ce chiffre a encore reculé jeudi 16 (- 474 personnes) et, pour le troisième jour consécutif, vendredi 17 avril (- 115 personnes).

Le nombre de patients en réanimation a également baissé : 273 personnes en moins entre mardi et mercredi, 209 entre mercredi et jeudi et 221 entre jeudi et vendredi.

Si le coronavirus a causé plus de 18 500 décès en France la diminution de ces chiffres est encourageante. "La circulation du virus se stabilise à un niveau élevé", a précisé le numéro 2 du ministère de la Santé à l’AFP. 

 

En Nouvelle-Zélande, les ministres baissent leurs salaires de 20 %

C’est ce qu’a annoncé mercredi 15 avril la cheffe du gouvernement. Au cours des six prochains mois, l’ensemble des membres de son gouvernement vont voir leurs salaires baisser de 20 % afin de témoigner leur solidarité aux citoyens néo-zélandais touchés par les conséquences économiques de la pandémie.

 

Restez chez vous et binge-watchez toutes les vidéos de Konbini news par ici !

Par Lila Blumberg, publié le 17/04/2020