© Bertrand GUAY / AFP

"Cougar Gang", le titre de Kalash Criminel sur Brigitte Macron, retiré de son dernier album

Le rappeur, qui "rêvait" de la chanter à l'Élysée, assure que la décision a été prise sans son accord.

© Bertrand GUAY / AFP

"J'suis bon qu'à niquer des mères, j'baise que des mères comme Macron" : visiblement, les paroles du nouveau morceau de Kalash Criminel, titré Cougar gang, n'ont pas plu à l'Élysée. C'est du moins ce qu'a affirmé le rappeur sur Twitter et dans plusieurs interviews. En même temps, il faut dire qu'il les martèle, entrecoupées de passages peu poétiques comme : "ta mère lève la main quand j'dis 'qui veut mon zizi ?'".

Publicité

Ce dernier assure qu'après une intervention de l'Élysée, sa maison de disque, Universal, a fait disparaître un de ses morceaux de l'album : "Suite à la polémique sur mon titre 'Cougar Gang', Universal a décidé de retirer le titre de l'album, sans mon accord bien sûr", avant d'ajouter : "Mais on va quand même tout niquer !!".

Son nouvel album La Fosse aux lions, doit paraître le 23 novembre. Déjà dévoilé, le clip du morceau polémique totalise déjà plus d'1 400 000 vues sur YouTube. On y aperçoit Kalash Criminel dans un décor aux allures de l'Élysée, en tribun cagoulé comme à son habitude.

Récemment interrogé par Melty, le jeune rappeur rapportait que l'Élysée s'était plaint de son morceau, que l'interprète qualifie d'une "déclaration d'amour envers les cougars tout simplement". Il déclarait que sa maison de disques avait abandonné, en expliquant ne pas vouloir "de près ou de loin, [...] être mêlé[e] à ce son-là" :

Publicité

"La maison de disques, sans mon accord, a décidé d’enlever le son de mon album. Ils ne voulaient pas prendre ce risque, nous on était prêts à le faire, même mon avocat que j’ai appelé."

"Je suis déçu", a-t-il ajouté. Le 10 novembre, il déclarait : "Mon rêve est de chanter 'Cougar Gang' à l'Élysée". Pas sûr que son rêve se réalise un jour.

Publicité

Par Astrid Van Laer, publié le 16/11/2018

Copié

Pour vous :