Coronavirus : urgence pour les travailleuses du sexe

Depuis la mise en place du confinement, les travailleuses du sexe ne peuvent plus, pour la majorité, exercer leur profession.

La pandémie et les restrictions d'éloignement physique ont eu un effet brutal sur les travailleuses du sexe. Sans revenus ni aide de l’État, Amar se retrouve en grande précarité. Face à la situation dramatique qui touche son métier, elle réclame un réveil politique. 

Certaines ont décidé de poursuivre leur activité. D'autres proposent leurs services en ligne, mais cette pratique n'est pas sans risques. 

Publicité

 

Par Clément Quineau, publié le 30/04/2020