AccueilSociété

#CommentFaitOnPourQueLesHommesCessentDeVioler : Twitter suspend des comptes féministes

Publié le

par Clothilde Bru

© Capture écran/Twitter

À cause d’un contenu jugé "haineux".

Lundi 25 janvier, plusieurs internautes s’échangent des messages indignés. Ils accusent Twitter de suspendre certains comptes féministes.

Tout aurait commencé par une question : "Comment faire pour que les hommes cessent de violer ?" qui émerge sur le réseau samedi 23 janvier, en marge d’une vidéo postée par Emmanuel Macron, consacrée à la vague #MeTooInceste.

La maternité de la formule est attribuée par plusieurs internautes à @Melusine_2, 41 000 abonnés sur le réseau social et détentrice d’un blog sur Mediapart. C’est à cause de cette question que son compte aurait été suspendu.

Dans les heures qui ont suivi, d’autres comptes relayant la même question auraient subi le même sort.

Sur Twitter, c’est l’indignation :

Si les comptes sont suspendus et les tweets parfois supprimés, c’est qu’ils sont "en infraction" avec les règles de Twitter "relatives aux conduites haineuses", a indiqué le réseau social.

Mélusine finira par récupérer son compte 12 heures plus tard. Selon elle, c’est une attaque ad hominem. "Il ne s’agit donc pas d’un algorithme mal configuré, mais bien d’une décision humaine de la part de l’équipe de modération de @TwitterFrance", écrit la militante dimanche 24 janvier sur Twitter.

Dans un thread posté ce lundi 25 janvier, la journaliste Victoire Tuaillon accuse également Instagram de censure, tout comme la militante du collectif #NousToutes, Caroline De Haas.

Contacté par Numerama, Twitter a reconnu avoir commis une erreur : "Nous avons pris des mesures d’exécution par erreur, mais les comptes ont maintenant été rétablis".

La faute à une utilisation accrue "du machine learning et de l’automatisation" pour réguler les comptes et les messages potentiellement haineux ou manipulateurs. 

Même version du côté d'Instagram qui assure qu'il s'agit d'une erreur qui a été réparée dès que leurs services en ont eu connaissance.

À voir aussi sur news :