AccueilSociété

Comment j’ai découvert à 33 ans que mon père n’était pas mon géniteur

Publié le

par Clothilde Bru

© Konbini news

Alexandre Mercier a dû attendre le décès de son père pour découvrir qu’il est né d’un don de sperme.

Alexandre Mercier est né d’un don de sperme. Le seul hic, c’est que personne ne lui a jamais rien dit.

C’est bien après la mort de ses parents que le jeune homme est tombé né à né sur un dossier qui lui a dévoilé les coulisses de sa conception.

Passé le tremblement de terre causé par cette révélation, il s’est mis en tête de retrouver son géniteur. Spoiler alert : il a réussi.

Il nous raconte son incroyable histoire et le soutien qu’il a reçu grâce à l’association PMAnonyme.