AccueilSociété

Chypre offre le séjour aux touristes qui attraperaient le Covid-19 sur place

Publié le

par Astrid Van Laer

Chypre le 4 mai 2020. © Christina ASSI / AFP

L'État insulaire tente le tout pour le tout.

Malgré les appels du gouvernement français à partir dans l’Hexagone cet été, beaucoup de vacanciers espèrent encore pouvoir fouler le sable de plages étrangères cet été. Toutefois, la peur d’une éventuelle "deuxième vague" de l’épidémie de Covid-19 qui pourrait voir ces vacances être annulées mais aussi celle d’attraper le virus sur place est encore grande.

Mais un pays compte bien rassurer les potentiels touristes inquiets. Il s’agit de Chypre. L’île, qui a accueilli ce mardi le premier vol de touristes depuis mars, tente le tout pour le tout. C’est dans un courrier cosigné par le ministre des Affaires étrangères chypriote, Nikos Christodoulides, le ministre des Transports Yiannis Karousos et leur homologue en charge du Tourisme Savvas Perdios, qu’une mesure forte a été annoncée. Dans cette lettre, un seul mot d’ordre : ras-su-rer. 

Après s’être vantés d’avoir testé plus de 10 % de sa population et assuré que "sécurité et santé" seraient une priorité, les ministres ont annoncé que si un voyageur avait le malheur d’attraper le virus lors de son séjour sur place, tout serait alors pris en charge par le gouvernement.

Rien ne serait alors à régler, ni pour le malade, ni pour ses proches. Les repas, les frais médicaux et ceux d’une éventuelle hospitalisation mais également l’hébergement en hôtel de quarantaine si nécessaire… Tout, à l’exception du rapatriement des touristes dans leur pays d’origine et des frais de voyage jusqu’à l’aéroport, sera aux frais du gouvernement hôte.

En revanche, pour l’heure, il faudra attester d’un certificat prouvant que les touristes arrivant sur le sol chypriote sont négatifs à leur arrivée. Enfin, la liste des pays dont les voyageurs peuvent se rendre sur place, sur laquelle ne figure pour l’instant pas la France, doit être régulièrement mise à jour par le gouvernement de Chypre.

À voir aussi sur news :