© Thomas Samson / AFP

Christine Boutin et les "gilets jaunes" : le grand n'importe quoi des réseaux sociaux

Une vision bien particulière de la convergence des luttes.

(© Thomas Samson/AFP)

Tout le monde s'exprime au sujet des "gilets jaunes", tout le monde. Même Christine Boutin. Dans un tweet très énigmatique, l'ancienne ministre est parvenue à réaliser une pirouette ahurissante, en passant du coq à l'âne comme jamais personne avant elle.

Publicité

Le syllogisme célèbre qui permet d'affirmer que Socrate est un chat car les chats sont mortels et que Socrate est mortel est visiblement connu de Christine Boutin. Une logique implacable qu'elle a appliquée et qui lui a permis de raisonner ainsi : "Les 'gilets jaunes' se battent contre les inégalités sociales", "ne pas connaître son papa est une inégalité sociale" donc, imparable, l'appel est lancé : "Que tous ceux qui refusent la procréation médicalement assistée et la gestation pour autrui se joignent aux "'gilets jaunes.'"

Publicité

Ben oui. Sur les réseaux sociaux, personne n'a trop compris le rapport avec le schmilblick et ça a engendré des réactions plutôt drôles :

Publicité

Publicité

Par Astrid Van Laer, publié le 29/11/2018

Copié

Pour vous :