AccueilSociété

Cadavres malmenés… : un ex-employé des pompes funèbres alerte sur de possibles dérives

Publié le

par Anouck Renaud

"Tous les jours, il y aura des morts, et les gens viendront. C’est un casino, ils ne perdent jamais."

En 2018, John, après une carrière de boulanger, démarre un nouveau travail. Il signe un CDI pour une entreprise de pompes funèbres dans le Sud-Ouest en tant que "chauffeur-porteur".

Dès son premier jour, un collègue lui aurait dit : "quoi que tu voies, quoi que tu fasses, tu ne dis rien."

Assez rapidement, il dit découvrir plusieurs dysfonctionnements, dans la gestion du personnel d’abord… mais également dans celle des défunts.

Cadavres échangés, corps malmenés ou laissés pourrir, mensonges aux proches des défunts, John recueille la parole de ses collègues. Selon lui, beaucoup de dérives auraient lieu au quotidien, mais insiste : "ce n’est pas un problème d’employés mais de management."

En 2020, John lance une procédure prud’homale à l’encontre de son entreprise et dépose plainte au parquet de Bordeaux. Une enquête préliminaire est ouverte. 

L’entreprise de son côté licencie John pour "inaptitude au travail".