© amandafoundation.org via Getty Images

Ça y est : il est possible d'adopter un animal sur dérogation pendant le confinement

Enfin une bonne nouvelle !

Depuis le début de la crise sanitaire et du confinement, les associations de défense des animaux alertaient sur le risque d’abandons massifs des animaux domestiques entraînant une saturation des refuges et par conséquent, une vague d’euthanasie. Elles demandaient donc la mise en place de dérogations particulières pour poursuivre les adoptions. La SPA (Société Protectrice des Animaux) plaidait pour une "stratégie d’adoption responsable".

Cette proposition a été entendue et approuvée par le ministère de l’Intérieur. Dans un communiqué, Christophe Castaner autorise les déplacements pour l’adoption d’animaux en refuge. "Il a été décidé qu’une tolérance sera accordée concernant les déplacements pour l’adoption d’animaux en refuge", a-t-il annoncé, justifiant :

Publicité

"Le Gouvernement a entendu l’appel de la SPA et nous avons eu à cœur, immédiatement, de trouver une solution responsable. Elle va permettre le respect des règles sanitaires et de sauver la vie de nombreux animaux."

Une adoption, "c’est pour la vie"

À compter du jeudi 16 avril, une dérogation pourra donc désormais être délivrée si et seulement si les conditions suivantes sont réunies : l’animal doit être choisi en amont sur le site internet de l’association, un rendez-vous précis est ensuite fixé et le refuge concerné émet une attestation dématérialisée comportant l’horaire du rendez-vous.

Enfin, "en se rendant au rendez-vous, le candidat à l’adoption devra se déplacer seul et être muni, en plus de l’attestation délivrée par la SPA, d’une attestation de déplacement dérogatoire pour 'motif familial impérieux'", précise le site du ministère.

Publicité

Les associations se sont réjouies de la mise en place de cette mesure. Jean-Charles Fombonne, président de la SPA, a déclaré :

"Nous sommes particulièrement heureux de cette décision […]. Elle couronne avec succès la campagne de sensibilisation que la SPA a entreprise depuis le début du confinement. Elle permettra de sauver des centaines d’animaux, mission que nous portons depuis 175 ans."

La SPA a toutefois tenu à rappeler qu’une adoption responsable doit être un acte mûrement réfléchi, car une adoption, "c’est pour la vie".

Publicité

Par Astrid Van Laer, publié le 14/04/2020