© FRANCOIS GUILLOT / AFP

Bientôt le retour des cendriers dans les voitures ?

Pour prévenir les incendies, une sénatrice plaide pour le retour des cendriers dans les voitures.

Jeter son mégot par la fenêtre serait encore un geste anodin pour un certain nombre de fumeurs. Selon une enquête menée par Vinci autoroutes, "1 Français sur 6 se débarrasse de ses mégots en roulant".

En plus de durablement polluer l’environnement, ces mégots mal éteints sont parfois responsables de départs de feux "surtout en période de sécheresse ou de canicule", rappelle l’étude. C’est donc pour prévenir les incendies, que la sénatrice de la Gironde, Nathalie Delattre, souhaite remettre les cendriers dans les voitures.

Publicité

Le 30 juillet dernier, elle a interpellé le gouvernement à ce sujet sur Twitter.

Publicité

La proposition a de quoi surprendre. Alors que les campagnes antitabac sont de plus en plus féroces et efficaces, l’idée de remettre des cendriers dans les voitures donne l’impression de faire machine arrière.

Jusqu’aux années 1990, il y avait des cendriers et des allume-cigares dans la plupart des véhicules. Aujourd’hui les seconds ont disparu au profit des ports USB. Quant aux cendriers il est encore possible d’en équiper son véhicule, mais c’est une option.

Publicité

Une idée qui n’est pas nouvelle

L’idée de remettre des cendriers dans les voitures n’est pas vraiment nouvelle. En 2017 déjà, le responsable d’un parc naturel avait interpellé le gouvernement sur la question.

En Gironde où Nathalie Delattre est élue, les incendies se sont multipliés cette année pendant la canicule. À tel point que le maire de la commune de Saint-Jean-d’Illac, à quelques kilomètres de Bordeaux, a tout bonnement interdit aux automobilistes circulant dans sa commune, de fumer si leur véhicule n’est pas pourvu d’un cendrier.

L’interdiction court jusqu’au 30 septembre prochain.

Publicité

field name = _embed2 ]

On comprend la logique, mais plutôt que remettre des cendriers dans les voitures, ne serait-il pas mieux d’interdire la cigarette au volant ? Dans les faits, fumer des cigarettes en conduisant n’a rien d’illégal. Le Code de la route ne l’interdit pas expressément. En revanche c’est le fait de ne pas être en mesure d’exécuter toutes les manœuvres qui peut-être sanctionné.

À ce titre, manger, lire, se maquiller et fumer sont donc autant de distractions qui peuvent se révéler dangereuses.

Par Clothilde Bru, publié le 01/08/2019

Copié

Pour vous :