A calender with fotos of the Russian President Valadimir Putin is hanging on a wall in Moscow, Russia, 24 September 2017. Photo: Thomas Körbel/dpa (Photo by Thomas Körbel/picture alliance via Getty Images)

featuredImage

Au Japon, on s’arrache les calendriers Vladimir Poutine

Exit les calendriers avec les petits chats. Au Japon, c’est le calendrier Vladimir Poutine qui a la cote.

Calendrier Vladimir Poutine, année 2018. (© Thomas K√∂rbel/picture alliance via Getty Images)

En ce moment, Vladimir Poutine est à toutes les sauces dans le calendrier annuel commercialisé par Loft – et ça cartonne. D’après The Guardian, ces calendriers se vendent comme des petits pains… au Japon !

Les calendriers à l’effigie du président de la Fédération de Russie coiffent au poteau ceux présentant les stars nippones. Le chef d’État détrône notamment l’acteur Kei Tanaka et le champion olympique Yuzuru Hanyu, relégués en deuxième et troisième positions des ventes.

Selon le quotidien britannique, la clientèle est principalement féminine. Les images du calendrier le montrent en train de caresser un chiot, faire du vélo, s’entraîner à la salle de sport, mais aussi se baigner torse nu dans les eaux du lac Seliger… Toutes ces déclinaisons du président russe ne sont pas sans nous rappeler une certaine exposition sobrement baptisée "Super Poutine".

En janvier dernier, Hugo Clément et Clément Brelet s’étaient rendus à l’exposition la plus mégalo du pays. Installée au centre de design Artplay à Moscou, "Super Poutine" présentait les œuvres de 27 artistes ayant travaillé à la gloire du président.

On pouvait donc y admirer le chef d’État, tel une version soviétique de notre Martine à la plage, tantôt en train de caresser un cheval, tantôt déguisé en super-héros ou bien posant à côté d’un ours… Sans oublier notre tableau préféré : Poutine qui tient une photo de Poutine, qui tient une photo de Poutine, qui lui-même tient une autre photo de Poutine…

Par Astrid Van Laer, publié le 18/12/2018