Argentine : un glacier classé au patrimoine mondial de l’Unesco s’est effondré

Commencé le samedi 10 mars, le processus d’effondrement de ce glacier situé en Patagonie argentine vient de se finir.

(Luca Galuzzi - www.galuzzi.it/Wikicommons/CC)

L’arche du Perito Moreno, ce glacier inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, s’est effondrée. Depuis samedi 10 mars, une partie de sa surface située sur les eaux du lac Argentino en Argentine subissait un processus de rupture.

Publicité

Mais pas de panique, ce phénomène spectaculaire est normal : depuis 2004, le Perito Moreno s’effondre tous les deux à quatre ans pour le plus grand plaisir des touristes qui viennent en masse assister à cet événement.

Selon le parc national Los Glaciares en Patagonie, l’eau a commencé à s’infiltrer dans le glacier samedi 10 mars à 8 heures 40 (12 heures 40, heure française), comme le rapporte Le Parisien. Les touristes avertis s’étaient alors pressés en masse. Selon Futura Sciences, la rupture devait durer 2 ou 3 jours.

Il était même possible de suivre l’événement en direct sur YouTube. La rupture a finalement eu lieu lundi 12 mars selon la version mexicaine du Huffington Post. Malheureusement, cette année, personne n’a pu assister à ce moment spectaculaire où l’arche se rompt. L’effondrement s’est produit de nuit alors que le parc était fermé, comme le déplore le site d’informations en ligne Notimerica.

Publicité

Ce phénomène naturel intervient généralement au mois de mars, ce qui correspond en Argentine à la fin de l’été et au début de l’automne austral. "Le glacier vient alors boucher la vallée de telle façon que le lac se retrouve coupé littéralement en deux. À ce moment-là l’eau de la partie en amont ne peut plus s’écouler et le niveau monte jusqu’à la rupture", explique Christian Vincent ingénieur à l’Institut des géosciences de Grenoble.

D’une surface totale de 250 km2 et d’une longueur de 30 kilomètres, le Perito Moreno est l’un des sites touristiques majeurs du sud de la Patagonie argentine. La dernière fois qu’il s’est effondré, c’était en 2016. Des milliers de touristes étaient présents pour filmer la scène.

Publicité

"Cela n’a rien à voir avec le réchauffement climatique", assure Christian Vincent, "c’est vraiment lié à la dynamique de ce glacier qui présente un mouvement très important et très rapide, et qui n’est pas directement liée aux conditions climatiques."

Le glacier Perito Moreno est l’un des trois seuls glaciers de Patagonie qui n’est pas en recul : "Une fois que la langue est rompue, le glacier avance encore, l’épaisseur de ce glacier reste relativement inchangée au fil des années."

Par Clothilde Bru, publié le 13/03/2018

Copié

Pour vous :