AccueilSociété

Après avoir subi une agression sexuelle, il voulait montrer qu’un homme "peut également porter plainte"

Publié le

par Julie Breon

Le 8 mai 2022, Konstantinos a subi une agression sexuelle à Agen, dans le sud de la France.

Après avoir subi une agression sexuelle, il voulait montrer qu’un homme "peut également porter plainte"

Quand Konstantinos a fini son jogging, un homme l’a approché et lui a touché le pénis à deux reprises. "Tout ce que j’arrive à formuler, c’est : 'Mais pourquoi tu fais ça, en fait ?'", nous a-t-il raconté.

L’homme au "comportement assez énigmatique" lui a notamment proposé une fellation. Konstantinos décide alors de s’éloigner et "la colère commence à monter".

"Je me suis dit que je ne pouvais pas simplement le frapper. Ç’aurait été une solution à court terme, ça aurait satisfait mon égo, mais ça n’aurait pas été une solution pour la collectivité."

"Il me fallait des preuves"

Le jeune homme décide alors de sortir son téléphone et de filmer son agresseur. Le but : collecter des preuves pour étayer sa plainte.

"Si la justice est là, c’est pour s’en servir. Il ne faut pas hésiter à aller porter plainte, il ne faut pas avoir peur. Ça ne t’enlève pas ta masculinité, tu n’es pas un homme faible parce que tu vas porter plainte. Tu es un homme intelligent."

Pour Konstantinos, être un homme, "ce n’est pas agir avant de réfléchir. Ça pour moi, c’est être un gorille. Être un homme, c’est penser, puis agir".

"Un homme peut également être une victime"

"Beaucoup des agressions qui sont mises en avant sont des agressions faites sur les femmes. C’est très bien qu’elles puissent s’exprimer et mettre la lumière sur les agressions qu’elles subissent au quotidien, mais on a l’impression que l’homme ne peut être qu’à l’origine de ces agressions."

C’est l’une des raisons pour lesquelles il a décidé de poster sa vidéo sur TikTok : pour montrer qu’un homme peut être une victime et qu’il peut également porter plainte.

Le Speech intégral en version vidéo :